Programme Feminicon

Feminine iconography in Magna Grecia and Illyria: representing women and femininity from 8th to 3rd cent. BC

Marie Skłodowska-Curie Actions - Individual Fellowships dans le cadre d’Horizon 2020 (H2020-MSCA-IF-2019)

Porteur du projet : Fabien Bièvre-Perrin (Centre Jean Bérard)

Calendrier du projet : du 1er mai 2020 au 30 avril 2022

 

Présentation

Intégré à l’axe Mythes, images et patrimoines du Centre Jean Bérard, le projet européen FEMINICON a pour objectif d’explorer l’iconographie féminine en Grande-Grèce et en Illyrie du VIIIe au IIIe siècle avant J.-C. dans le cadre d’une démarche multidisciplinaire. Afin d’identifier et clarifier la façon dont les femmes étaient représentées dans l’artisanat grec et indigène du sud de l’Italie dans l’Antiquité et leur influence sur la côte illyrienne, il mettra en perspective les nombreuses et diverses sources visuelles disponibles dans la région. Ces recherches, qui seront menées à bien en deux ans, porteront sur les représentations funéraires et combineront sources littéraires, données archéologiques et supports iconographiques de toutes sortes : céramique, sculpture, coroplastie, numismatique, fresque... Le projet permettra d’améliorer la compréhension d’un matériel archéologique massivement décontextualisé, exporté dans les collections internationales et souvent analysé selon des préjugés anachroniques, véhiculant une image largement déformée de l’Antiquité grecque et de l’histoire des femmes.

Les nouvelles technologies numériques sont cruciales dans le projet : les nouveaux modèles de structuration de données, l’open access et les logiciels de visualisation et d’analyse de réseaux sont désormais suffisamment développés et pertinents pour analyser le vaste corpus disponible grâce aux publications scientifiques et à l’ouverture des collections de musées en ligne. Les humanités numériques et la philosophie de l’open access sont également importantes pour la diffusion des résultats du projet auprès de la communauté scientifique et du grand public.

FEMINICON s’organise autour de quatre axes principaux :

  • la création d’une base de données pour les études iconographiques en Grande-Grèce et en Illyrie avec la plateforme de publication web OMEKA et la constitution d’une documentation photographique en open data ;
  • l’étude des réseaux de motifs iconographiques, en relation avec les supports et les contextes ;
  • l’identification des modalités de l’iconographie féminine, de ses clients et des ateliers de production ;
  • une exposition simultanée dans les musées de Tarente et de Paestum, doublée d’une exposition numérique pérenne.

Mots clés

Iconographie ; Histoire des femmes ; Grande Grèce ; Illyrie ; archéologie funéraire ; histoire des représentations ; genre ; transferts culturels ; Humanités numériques ; études quantitatives

Partenariat

Le projet est hébergé par l’École française de Rome, au sein du Centre Jean Bérard.

Les recherches s’effectuent en partenariat avec plusieurs autres institutions :

Résultats attendus

  • 1 journée d’étude (2020)

  • 1 summer school (2021)

  • 1 exposition (en simultanée à Tarente, à Paestum et en ligne) (2022)

  • 1 catalogue d’exposition (2022)

  • série de workshops et conférences pour le grand public

  • série d’articles et billets de blog sur l’iconographie féminine en Grande Grèce et en Illyrie et sur les outils numériques mis en œuvre

  • mise en ligne de la collection Omeka, en open access

Contacts

Pour contacter le responsable du projet: fabienbp(at)hotmail.com

This project has received funding from the European Union's Horizon 2020 research and innovation programme under the Marie Sklodowska-Curie grant agreement No 891118.

Laboratoire International Associé (LIA)

p
a
r
t
a
g
e
r