Alison Pereira

alison.pereira(at)mnhn.fr
Membre de deuxième année, section Antiquité
Membre de la section Antiquité
Docteur en Géochronologie du Quaternaire (MNHN/UNIFE/EFR)
Domaines de recherche
  • Paléolithique inférieur et moyen en Italie
  • Géochronologie
  • Datations radio-isotopiques 40Ar/39Ar
  • Volcanologie/ Sédimentologie
  • Géochimie isotopique
Projets de recherche
  • Thèse de doctorat (soutenue en octobre 2017)

Apport de la datation 40Ar/39Ar à la compréhension de l’évolution culturelle de la lignée pré-néanderthalienne entre 750 000 ans et 250 000 ans en Italie centrale et méridionale

Mon doctorat visait à l’établissement d’une chronologie robuste et précise pour quinze sites du Paléolithique inférieur et moyen d’Italie. L’obtention d’un tel corpus de données géochronologiques pour la période du Pléistocène moyen avait pour objectif une meilleure compréhension du rythme des changements évolutifs et culturels en Italie entre 750 000 ans et 250 000 ans, cette période étant marquée par l’émergence et le développement de la tradition acheuléenne puis par sa transition vers le Paléolithique moyen. Pour cela, j’ai effectué des datations 40Ar/39Ar sur minéraux volcaniques prélevés au sein des séquences archéologiques étudiées.

  •  Projet de recherche post-doctoral

  Afin de mieux comprendre les dynamiques de peuplement des populations, leurs voies de migration potentielles ainsi que les moteurs des changements culturels et morphologiques ayant mené à la spéciation vers l’Homme de Néanderthal, je propose à présent de replacer un large corpus de sites paléolithiques italiens et insulaires (Sicile) au sein du contexte climatique et environnemental du bassin méditerranéen grâce à la datation d’archives archéologiques,  géologiques (volcaniques et sédimentaires) et paléontologiques pléistocènes de cette même zone géographique. Mon approche vise ainsi à l’établissement d’un cadre chronologique unifié des archives archéologiques, paléontologiques, géologiques et climato-environnementales afin de faire de l’Italie un territoire de référence en Europe pour l’étude du Paléolithique ancien et de la transition vers le monde néanderthalien.

 

Date d'arrivée 01/09/2018
Date de départ 31/08/2020

Remembrances

Souvenirs d'anciens membres recueillis par Jean-François Dars et Anne Papillault (Paris, novembre 2018)

Film documentaire réalisé à l'occasion du lancement de l'association des Amis de l'EFR au Collège de France le 21 novembre 2018

Visionner le film sur la chaîne Youtube de l'EFR

Que deviennent les anciens membres de l’École française de Rome ?

Quel est l’apport du séjour à l’École française de Rome dans la carrière d’un membre ?

C’est pour tenter de répondre à cette question qu'une enquête sur le devenir professionnel des membres entre 1974 et 2004 a été confiée à Annie Verger, docteur en histoire de l’art et en sociologie, et Gabriel Verger, avec l’aide technique de Julien Cavero, pour les traitements cartographiques et statistiques.

L'enquête qui a duré environ 18 mois, entre l'automne 2012 et la fin de l’hiver 2014, a porté sur la carrière de 185 membres sortis de l’EFR au cours de ces trente années.

Consultez la synthèse du rapport sur le devenir des membres entre 1974 et 2004 (pdf)

Voir également le devenir des membres entre 2004 et 2014 (pdf)

p
a
r
t
a
g
e
r