SORORES. Sorores. Les religieuses non cloîtrées en Europe du Sud, XIIe-XVIIIe siècle

Axe 5 – Croyances, pratiques et institutions religieuses

Programme structurant 2022-2026 - Label Réseau des Écoles françaises à l’étranger

  • Section : Moyen Âge
  • Responsables : Isabelle Cochelin, Université de Toronto ; Angela Carbone, Università degli Studi di Bari ; Sylvie Duval, Université Clermont Auvergne ; Sergi Sancho Fibla, Università degli Studi di Padova ; Cristina Andenna, Universität des Saarlandes ; Isabel Harvey, Université de Louvain UCL

Présentation

Les religieuses non cloîtrées ont eu un rapport particulier avec l’Église, qui promut sans relâche, surtout à partir du XIIIe siècle, la vie cloîtrée pour les femmes. Les autres formes de vie religieuses féminines (béguines, beatas, bizzoche, pénitentes, tertiaires) n’ont pourtant jamais disparu, et peut-être sont-elles justement devenues plus visibles, par contraste, du fait de l’importance donnée à la clôture. La présence, souvent massive, de ces femmes dans les villes européennes (des béguinages comptant jusqu’à mille cinq-cents béguines en Flandre à la fin du XVe siècle, 195 beaterios à Tolède à la même époque), leur symbiose avec la société (familles, institutions laïques et religieuses locales), la continuité de leur existence entre le Moyen Âge et l’Époque moderne, sont autant d’éléments qui contredisent l’approche classique qui les assimile à des marginales. Ces éléments démontrent aussi que l’institution ecclésiale n’était pas la seule source de légitimation pour de telles communautés. La perspective du projet Sorores allie la longue durée (XIIe–XVIIIe siècles) à un point de vue comparatif entre différentes régions européennes, et en particulier méditerranéennes, ainsi qu’à l’examen de sources nouvelles et diversifiées. Elle permettra des avancées sur un sujet qui doit aujourd’hui faire l’objet d’une relecture innovante et rigoureuse, en rupture avec l’historiographie traditionnelle de l’histoire des ordres religieux.
 

Disciplines

Histoire religieuse, histoire des femmes, histoire des villes.

Aire géographique

Europe méditerranéenne.

Institutions partenaires

  • Università degli Studi di Bari
  • Universitat de Barcelona
  • Casa de Velázquez
  • University of Toronto
  • Université du Québec à Montréal
  • Université Clermont Auvergne
  • Université catholique de Louvain
  • Karl-Franzens-Universität Graz
  • Universität des Saarlandes/Université de la Sarre

Carnet de recherche

sorores.hypotheses.org

Calendrier

2022

2023

2024

  • Sarrebruck (Allemagne), Universität Des Saarlandes, Sorores Winter School, Digital Editing of Historical Sources (#Mcdse2024), 19-23 février 2024

Page mise à jour le 19/01/2024

Contacts :

 

PROGRAMMES

Programmes structurants (2022-2026)

Axe 1 – Espaces maritimes, littoraux, milieux insulaires

Axe 2 – Création, patrimoine, mémoire

Axe 3 – Population, ressources, techniques

Axe 4 – Territoires, communautés, citoyenneté

Axe 5 – Croyances, pratiques et institutions religieuses

Axe 6 – L’Italie dans le monde

 

Projets financés par l'Agence nationale de la Recherche (ANR)

Axe 2 – Création, patrimoine, mémoire

Axe 3 – Population, ressources, techniques

Axe 4 – Territoires, communautés, citoyenneté

Axe 5 – Croyances, pratiques et institutions religieuses

Axe 6 – L’Italie dans le monde

 

Projet franco-allemand financé par l'Agence nationale de la Recherche (ANR) et la Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG)

Axe 6 – L’Italie dans le monde

 

Projets européens (Horizon 2020)

Axe 5 – Croyances, pratiques et institutions religieuses

 

Projets Impulsion

Axe 2 – Création, patrimoine, mémoire

Axe 3 – Population, ressources, techniques

Axe 4 – Territoires, communautés, citoyenneté

Axe 5 – Croyances, pratiques et institutions religieuses

 

 

 
p
a
r
t
a
g
e
r