Réseaux thématiques de recherche

Les Réseaux thématiques de recherche visent à fédérer des équipes de recherche à l’international dans les domaines de compétences de l’École française de Rome, à favoriser la convergence de leurs initiatives scientifiques, le partage de données, ainsi que les échanges sur les méthodes et les résultats.

L’École française de Rome soutient dans ce cadre la mobilité des chercheurs et des actions spécifiques portant sur des outils de recherche communs, des ateliers de formation et des publications transversales.

La fabrique consulaire

Le réseau de recherche « la fabrique consulaire » existe de manière informelle depuis 2014. Il s’est notamment appuyé sur les programmes « Consuls » et « Consoli » de la Casa de Velázquez et de l’EFR. L’objectif est d’une part de poursuivre et élargir les croisements méthodologiques entrepris depuis plusieurs années entre France, Italie, Espagne et Tunisie notamment et, d’autre part, de développer une offre de formation en direction des jeunes chercheurs qui, de façon croissante, non seulement recourent aux sources consulaires, mais aussi s’intéressent à l’institution consulaire en elle-même.

Responsables

Arnaud Bartolomei (Université Côte d’Azur), Mathieu Grenet (Institut national universitaire Champollion, Albi), Fabrice Jesné (Université de Nantes), Jörg Ulbert (Université Bretagne Sud).

Partenaires

  • Archivio storico-diplomatico del Ministero degli Affari Esteri
  • Casa de Velázquez
  • UMR 9016 TEMOS – Temps, Mondes, Sociétés (CNRS-Universités d’Angers, Bretagne Sud et du Mans)
  • EA 1193 Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine (Université Côte d’Azur)
  • EA 1163 Centre de recherches en histoire internationale et atlantique (CRHIA, Université de Nantes)
  • École française d’Athènes
  • UMR 5136 France Amériques Espagne. Sociétés, pouvoirs, acteurs (FRAMESPA, CNRS-Université de Toulouse Jean Jaurès)
  • Institut universitaire de France
  • Archives Nationales
  • Archives du Ministère français des Affaires étrangères

Disciplines

Histoire moderne et contemporaine, en dialogue avec les sciences politiques, la sociologie, l’anthropologie et l’histoire de l’art.

Habitants, mobilités et transformation urbaine (Méditerranée, XVe-XXIe siècles) - HAMéD

Ce réseau fait suite au Laboratoire international associé Mediterrapolis « Espaces urbains, mobilités, citadinités. Europe méridionale-Méditerranée. XVe-XXIe siècle » auquel était associée l’EFR (2017-2021). Il se propose de promouvoir et coordonner des recherches et des initiatives scientifiques collectives ayant pour objet le rôle de la mobilité dans la « fabrique » et la transformation de la société urbaine. Le point de départ est une notion de mobilité qui, loin d’être considérée comme un élément externe aux espaces traversés, est comprise comme un facteur essentiel de leur changement continuel, de leur plasticité et de leurs reconfigurations au gré des recompositions sociales. Deux ateliers de formation doctorale sont prévus, ainsi que la construction de bases de données (notamment, base de données nominatives sur les habitants de Rome en 1648-1649 réalisée à partir des états des âmes, SIG des fondaci napolitains, cartographie du bâti existant et disparu lié à la migration à Tunis).

Responsables

Eleonora Canepari (Université d’Aix-Marseille) ; Fabio Amato (Università degli Studi di Napoli L’Orientale).

Partenaires

  • UMR 8562 Centre Norbert Elias (EHESS-CNRS-Avignon Université-Aix Marseille Université)
  • Dipartimento di Economia aziendale (Università di Roma Tre)
  • Dipartimento di Storia Antropologia Religioni Arte Spettacolo (Sapienza Università di Roma)
  • Dipartimento di Scienze sociali ed economiche (Sapienza Università di Roma)
  • UMR 8066 Institut d’Histoire Moderne et Contemporaine (CNRS-ENS-PSL-Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
  • Istituto di storia dell’Europa Mediterranea (CNR); Istituto di Studi sul Mediterraneo (CNR)
  • Centro di elaborazione culturale mobilità, migrazioni internazionali (Università degli Studi di Napoli L’Orientale)
  • UMR 7303 Temps, espaces, langages, Europe méridionale, Méditerranée (TELEMMe, CNRS-Aix-Marseille Université)

Disciplines

Anthropologie, géographie, histoire (médiévale, moderne, contemporaine), sociologie, urbanisme.

Réseau des études maghrébines

Le réseau, organisé par une convention cadre signée en 2011, avait pour objectif originel de promouvoir une politique scientifique active dans le domaine des sciences sociales sur la Méditerranée occidentale contemporaine. Il s’est ensuite ouvert à la longue durée et à l’archéologie. Le réseau s’appuie sur la complémentarité du dispositif des Écoles françaises à l’étranger et des Unités mixtes des instituts français de recherche à l’étranger (UMIFRE), par leur implantation locale et leurs réseaux propres de recherche. Il se revendique comme un lieu d’échanges et de circulations, principalement entre la France, l’Italie, l’Espagne, la Tunisie, le Maroc et l’Algérie. Il organise chaque année un atelier thématique de formation par la recherche.

Responsables

Gwladys Bernard (Casa de Velázquez), Adrien Delmas (Centre Jacques-Berque, Rabat), Nicolas Laubry (École française de Rome), Oissila Saaidia (Institut de recherche sur le Maghreb contemporain, Tunis).

Partenaires

  • Casa de Velázquez
  • Centre Jacques-Berque
  • Institut de recherche sur le Maghreb contemporain
p
a
r
t
a
g
e
r