Un siècle de recherches archéologiques à Rijeka

Catégorie : Archéologie Valorisation de la recherche La recherche
Lieu et date :

Rome

Du 09/10/2019 à 19 h 30 au 09/11/2019 à 13 h 30

Exposition photographique du 10 octobre au 9 novembre 2019

Conférence inaugurale le 9 octobre 2019

L’antique Tarsatica, actuelle Rijeka, s'est développée à l’embouchure du fleuve Rječina (Oineos flumen) au Ier s. ap. J.-C. comme le rappellent les sources littéraires et le confirment les vestiges archéologiques. La ville connut un essor particulier durant l’Antiquité tardive lorsque Tarsatica constituait le port d’approvisionnement du système défensif des Claustra Alpium Iuliarum dont on conserve les principia et les « grands thermes » remontant au IIIe s. ap. J.-C., les enceintes datées du IVe siècle ap. J.-C. et une basilique paléochrétienne.

L’histoire de la ville entre la fin du Ve et le XIIIe siècle est en revanche peu connue en raison de lacunes documentaires qui confirment néanmoins une continuité sur le plan de l’occupation.

L'exposition, Un siècle de recherches archéologiques à Rijeka, accueillie à l’École française de Rome, retrace l’histoire des recherches archéologiques menées à Rijeka et offre ainsi un échantillon du riche patrimoine archéologique découvert entre 1914 et 2014.

Cette exposition est le fruit des projets portant sur l’Héritage des monuments médiévaux de la baie de Kvarner et sur Migrations, identité et contexte de l’art de la baie de Kvarner menés par le Département d’Histoire de l’art de la Faculté de lettres et philosophie de Rijeka (Katedra za umjetnost starog i srednjeg vijeka, Odsjeka za povijest umjetnosti, Filozofskog fakulteta, Sveučilišta u Rijeci), en collaboration avec le Musée Maritime et Historique du Littoral Croate de Rijeka (Pomorski i povijesni muzej Hrvatskog primorja Rijeka), la Surintendance pour la Conservation des Biens culturels de Rijeka (Konzervatorski odjel u Rijeci), l’Institut croate pour les restaurations (Hrvatski restauratorski zavod) et la commune de Rijeka.

Ces dernières décennies, la cité de Rijeka a bénéficié de l’engagement conjoint du Musée, de l’Institut croate pour les restaurations, de la Surintendance et de professionnels du secteur. Les activités archéologiques ont ainsi permis de confirmer les hypothèses formulées dans le passé et d’entrer en possession de nouvelles données.

Destinée aux spécialistes et aux passionnés d'archéologie, cette exposition entend diffuser l’état des connaissances sur l’antique Tarsatica, présenter l’évolution de l’archéologie urbaine et l'engagement pris en faveur de la tutelle du patrimoine de Rijeka.

 

Un secolo di ricerche archeologiche a Rijeka (Fiume)

Galerie de l’École française de Rome, Piazza Navona 62, Rome

Conférence inaugurale le 9 octobre 2019, à 17h30,  par Palma Karković Takalić (Université de Rijeka) :

Tarsatica romana. Ricerca, tutela e valorizzazione del patrimonio archeologico tra passato e presente

L'exposition sera ouverte jusqu'au 9 novembre 2019.


Commissariat d'exposition du Département de l'histoire de l'art, Université de Rijeka :

  • Marina Vicelja-Matijašić
  • Palma Karković Takalić
  • Petra Predoević Zadković

 

En collaboration avec :

  • École française de Rome
  • Ambasciata della Repubblica di Croazia a Roma
  • Museo Marittimo e Storico del Litorale Croato di Fiume
  • Soprintendenza per la Conservazione dei Beni Culturali di Fiume
  • Città di Fiume
  • Società di Studi Fiumani a Roma

 

Informations pratiques

Du 10 octobre – 9 novembre 2019, entrée libre

Horaires d'ouvertures :

  • du lundi au vendredi, de 15h à 18h30
  • le samedi, de 10h à 12h30.

Fermeture le vendredi 1er novembre 2019.


Visite guidée de l'exposition :

  • en italien – vendredi 11 octobre 2019, à 11h
  • en anglais – vendredi 11 octobre 2019, à 12h


Plus d'informations sur le projet SREBAK →

 

 

p
a
r
t
a
g
e
r