Raison administrative et logiques d’empire (XVIe-XIXe siècle)

François Godicheau, Mathieu Grenet (dir.)

Collection de l'École française de Rome 567
Rome: École française de Rome; Casa de Velázquez, 2021
399 p.

Entre l’Ancien Régime et le XXe siècle émerge et s’affirme un pouvoir formidable, que nous connaissons sous le nom d’administration. Ce processus se développe notamment dans le contexte des empires européens des époques moderne et contemporaine : le sens du mot administrer évolue alors que s’affirme la nécessité de gouverner des espaces multiples et hétérogènes, proches et lointains. Ce livre propose de remonter aux sources puis de suivre la trace de cette raison administrative et de son affirmation au cours d’une chronologie habituellement associée à l’histoire de l’État, ici au second plan. Historiens et historiens du droit réfléchissent ici à l’administration à partir de l’étude de cas concrets, inscrits dans des contextes chronologiques et spatiaux différents, ainsi que dans des cultures politiques et juridiques fortement diversifiées. Ce dialogue entre plusieurs horizons historiographiques constitue dès lors une tentative de saisie des logiques administratives à bonne distance des téléologies traditionnelles, depuis l’analyse des institutions étatiques et des dynamiques centres-périphéries, vers les redéfinitions de la podestas et l’exercice du commandement à l’échelle locale. 

François Godicheau est professeur au département d’histoire de l’Université Toulouse Jean Jaurès et directeur du laboratoire UMR 5136 FRAMESPA. Ses recherches portent sur l’histoire de la notion d’ordre public et sur l’institutionnalisation de celui-ci dans les territoires de la monarchie espagnole aux XVIIIe et XIXe siècles.

Mathieu Grenet est maître de conférences en histoire moderne à l’INU Champollion d’Albi, chercheur au sein de l’UMR 5136 FRAMESPA, membre junior de l’Institut Universitaire de France et directeur de la rédaction de la revue Diasporas. Circulations, migrations, histoire .Il s’intéresse en particulier aux mobilités internationales, aux contacts interculturels et aux constructions identitaires dans l’espace méditerranéen à l’époque moderne.

Livre en vente sur le site des publications

Version en ligne OpenEdition Books

 

p
a
r
t
a
g
e
r