Paolo Tomassini

paolo.tomassini(at)efrome.it
Membre de deuxième année, section Antiquité
Membre de la section Antiquité
Docteur en histoire, art et archéologie, Université catholique de Louvain, 2017
Chercheur affilié au Centro Studi Pittura Romana Ostiense (CeSPRO)
Domaines de recherche
  • Peinture murale antique
  • Archéologie du bâti
  • Histoire, architecture et urbanisme d’Ostie
  • Infographie et modélisation 3D
  • Restitutions digitales et restaurations virtuelles
Projets de recherche

Mes recherches portent sur la peinture murale romaine et plus particulièrement sur son aspect technique et matériel. Cela m’amène à m’intéresser à plusieurs problématiques, comme le rapport entre décor et architecture, le travail des ateliers, l’évolution de la technique picturale dans le temps mais également les restaurations virtuelles et les restitutions digitales. Mon terrain de recherche de prédilection est la ville antique d’Ostie, le port de Rome.

Thèse de doctorat

Ostie, fenêtres sur cour. Le Caseggiato delle Taberne Finestrate : reconstruire cinq siècles de vie ostienne ; thèse défendue le 7/12/2017 à l’Université catholique de Louvain


L’objectif de ma thèse était de mener une étude approfondie et intégrée du Caseggiato delle Taberne Finestrate d’Ostie, un ample complexe commercial construit au début du IIe siècle ap. J.-C. dans les quartiers occidentaux de la ville sur les restes d’une maison patricienne plus ancienne. J’ai tenté de croiser l’étude stratigraphique de l’élévation avec l’analyse archéologique et technique des fragments d’enduits peints qui y ont été retrouvés. Cela m’a permis de reconstruire la vie de l’édifice, en identifiant et datant les différentes phases de construction qui ont caractérisé la vie de la parcelle depuis l’époque tardo-républicaine jusqu’à l’Antiquité tardive. Cette étude a donc permis de reconstruire, à travers un cas spécifique – une seule parcelle – une réalité plus ample, en l'occurrence les quartiers occidentaux de la ville d'Ostie du Ier siècle av. J.-C. à la fin du Ve siècle ap. J.-C., mais également d’enrichir le corpus des peintures d’Ostie avec un ensemble d’enduits fragmentaires inédits.

Projet post-doctoral 

Décorer le port de Rome : étude technique, archéologique et archéométrique de la peinture murale d’Ostie et des ateliers de peintres

L’objectif du projet est de reconstruire l’histoire de la peinture murale romaine d’Ostie à travers une approche technique, matérielle et archéologique, visant à retracer l’évolution des pratiques et à suivre le travail des ateliers et des peintres dans la ville au cours du temps. L’étude embrassera la production picturale ostienne de l’époque républicaine à l’Antiquité tardive, et tiendra compte à la fois de contextes in situ et fragmentaires. La particularité du projet est qu’il fonde sa méthode sur une démarche interdisciplinaire, associant l’étude du décor, du contexte spatial et de la technique picturale – notamment grâce à l’apport fondamental des analyses archéométriques. L’objectif est de mettre en lumière l’évolution de la manière de travailler des artisans, mais également le statut socio-économique des commanditaires et les goûts de la société romaine. L’enjeu dépasse la seule connaissance d’Ostie : cette recherche éclairera plus largement la production picturale de Rome et de l’Italie centrale, dont le port de Rome présente un reflet fidèle et complet. En parallèle, le projet veut utiliser le cas exemplaire d’Ostie pour contribuer à la mise au point d’un protocole unifié et réplicable pour une exploitation plus efficace des analyses archéométriques dans le domaine de la peinture murale antique.


Date d'arrivée 01/09/2019
p
a
r
t
a
g
e
r