Si ce message ne s’affiche pas correctement, accédez à sa version en ligne



Ecole Française de Rome

Lettre d'information

Septembre 2021

Le mot de Brigitte Marin, Directrice

Séminaire des EFE sur le numérique, à la Casa de Velázquez à Madrid (octobre 2019)

 

La rentrée s’ouvre sur un programme de rencontres et d’accueils scientifiques particulièrement intense cet automne, compte tenu d’une part des différents reports dus à la situation sanitaire des derniers mois et, d’autre part, de la clôture prochaine, en décembre 2021, des programmes de recherche de l’actuel contrat quinquennal de l’EFR.

Parmi les manifestations du mois de septembre, signalons en particulier le séminaire du Réseau des Écoles françaises à l’étranger (ResEFE) qui se tiendra cette année à Rome les 28 et 29 septembre. Dispositif de soutien exceptionnel au service des missions de l’établissement, le ResEFE permet, grâce à son service commun, d’amplifier les initiatives de l’EFR, notamment dans les domaines du numérique, de la science ouverte et de la dissémination des résultats de la recherche. Ce séminaire réunit chaque année, sur un thème différent, des intervenants invités par les cinq Écoles qui composent le Réseau afin de dresser un bilan de leurs actions, de favoriser des convergences et de définir de futures orientations communes. Les collaborations entre les Écoles françaises à l’étranger et les institutions muséales dans les domaines de la recherche, de la valorisation et de la formation ont été retenues cette année comme thème de réflexion fédérateur. Il sera possible d’assister à certaines tables rondes en ligne, sur inscription, et de prendre connaissance sur place, dans les locaux de la Place Navone, de documents et de vidéos illustrant quelques-unes des réalisations les plus significatives associant les Écoles françaises à l’étranger et les musées.

Aux côtés de nombreux boursiers et chercheurs résidents attendus à la rentrée et dans les semaines qui suivront, l’École accueillera quatre nouveaux membres scientifiques à partir du 1er septembre : Clément Bady (Culture et compétition parmi les Grecs de la cour impériale  de 31 av. à 235 apr. J.-C.), Eukene Bilbao Zubiri (La coroplathie dans les « cités achéennes » de Grande Grèce, VIIe-Ve s. av. J.-C.), Pierre-Bénigne Dufouleur (Mobilité sociale et ascension politique de la famille della Rovere à la fin du Moyen Âge) et Lana Martysheva (Rome et l’actualité des guerres de Religion françaises). Viva Sacco, Annalaura Turiano, Hugo Vermeren quittent par ailleurs l’établissement, tandis que Philippe Lefeuvre, qui a également achevé son séjour en qualité de membre scientifique, prolongera ses activités à l’EFR comme chargé de recherche du CNRS pendant une année. Dans le cadre du ResEFE, un nouveau dispositif permettra à partir de cette nouvelle année académique à des enseignants-chercheurs des universités françaises d’effectuer une mobilité de six mois à un an en délégation à l’École. L’objectif en est le dépôt de projets (ANR, ERC ou autres), en partenariat avec l’EFR et en cohérence avec sa stratégie scientifique. Aussi cette possibilité est-elle ouverte en priorité aux collègues engagés dans les projets « Impulsion » et les programmes structurants inscrits au contrat quinquennal de l’École.

Comme annoncé dans la lettre de juillet dernier, Laura Pettinaroli, maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’Institut catholique de Paris, rejoint l’École à la direction des études pour la section des époques moderne et contemporaine à partir du 1er septembre. Elle coordonnera notamment le nouveau programme de recherche « Rebuilding the World, Societies, and the Human Person (1939-58). The Global Perspective of the Vatican Archives », retenu par l’Agence nationale de la recherche cet été. À Naples, Valérie Huet, professeure d’histoire ancienne à l’Université de Bretagne Occidentale, prend également ses fonctions à la direction du Centre Jean Bérard. Elle sera co-responsable d’un programme structurant de l’École, « Image et rituel dans l’Italie et la Sicile antiques », dans le cadre du prochain contrat quinquennal à partir de 2022. Enfin, Richard Figuier, responsable des publications de l’EFR depuis février 2007, quittera quant à lui ses fonctions ce mois-ci pour un départ à la retraite. Coordonnateur du service des publications de l’EFR et de la Casa de Velázquez à partir de 2016, Richard Figuier a contribué, tout au long de ces années, au développement de l’une des missions premières de l’établissement, la diffusion de la recherche. En s’appuyant sur sa profonde connaissance des milieux de l’édition, il en a accompagné les évolutions jusqu’à la nouvelle collection intitulée « Lectures méditerranéennes », lancée cette année avec succès. Nous lui souhaitons le meilleur dans ses nouvelles activités.

Le chantier de restauration des façades et toitures du palais Farnèse se poursuit par ailleurs selon le calendrier prévu. Les lecteurs de la bibliothèque seront tenus régulièrement informés de leurs conséquences sur la fermeture de salles au troisième étage et sur l’accès temporairement suspendu à certaines collections.

Je souhaite à toutes et à tous une bonne rentrée, riche d’échanges, de découvertes et de nouveaux projets.

École française de Rome

En savoir plus →

 

En savoir plus →

 

IL NOUS A QUITTÉS

Ancien élève de l’École normale supérieure de Saint-Cloud et agrégé de Lettres classiques, ancien membre de l’École française de Rome entre 1977 et 1980, avant de rejoindre le CNRS, à Aix-en-Provence, au Centre Camille Jullian, Henri Tréziny était l’un des codirecteurs du programme en cours sur Mégara Hyblaea. Il nous a quittés le 10 août dernier.

 

Lire l'information complète →

 

DANS LA PRESSE

 

 

Voir la sélection de la revue de presse sur le site et sur scoop.it

 

 

À l’École de toute l’Italie - le carnet de l'EFR

Centre Jean Bérard

En savoir plus →

 

EN MOUVEMENT

À compter du 1er septembre 2021, l'École française de Rome accueille de nouveaux personnels et chercheurs.

 

Voir le détail →

 

ARRIVÉES

Voir également :

 

Voir également la liste des boursiers sélectionnés au second semestre 2021

 

 

OFFRES D'EMPLOI

Postes à pourvoir

En savoir plus →

 

En savoir plus →

 

APPELS

Bourses

En savoir plus →

 

FORMATION

En savoir plus et candidater →

 

BIBLIOTHÈQUE

En savoir plus →

 

PUBLICATIONS

Nouveautés éditoriales de l'EFR

En savoir plus →

 

En savoir plus →

 

En savoir plus →

 

En savoir plus →

 

À paraître

Voir les ouvrages à paraître →

 

Nouveauté éditoriale du CJB

MANGER, BOIRE, SE PARFUMER POUR L'ÉTERNITÉ. RITUELS ALIMENTAIRES ET ODORANTS EN ITALIE ET EN GAULE DU IXE SIÈCLE AVANT AU IER SIÈCLE APRÈS J.-C.

D. Frère, B. Del Mastro, Pr. Munzi, Cl. Pouzadoux (dir.)

 

Collection du Centre Jean Bérard, 53, Naples, 2021

ISBN 978-2-38050-025-7

Prix de vente € 45,00

 

En savoir plus →

EN LIGNE

Les podcasts du colloque "Fulmen 2. Lancement, relances, levée des sanctions spirituelles dans le temps long de la tradition chrétienne (Ve-XXIe s.)" sont disponibles en ligne. Ce colloque a eu lieu à l'École française de Rome les 14 et 15 janvier 2019 dans le cadre du programme de recherche FULMEN

 

(Ré)écoutez-le sur le site de l'EFR et sur le compte soundcloud

 

 

Les ressources multimédia de l'EFR →

AGENDA

SEPTEMBRE 2021

PROCHAINES RENCONTRES

 

 

27-29

Séminaire des Écoles françaises à l'étranger sur le thème "Recherche et musées", accueilli à l'EFR

 

et jusqu'en décembre 2021

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Youtube Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous par fil RSS Suivez-nous sur Soundcloud Suivez-nous sur HAL SHS Suivez-nous sur Academia Consultez les publications de l'EFR sur OpenEdition Books Suivez la Chronique des activités archéologiques et les Mélanges sur OpenEdition Journals

Mettre à jour mon abonnement - Me désabonner