Brigitte Marin

directrice(at)efrome.it
Directrice de l'École française de Rome
Direction
Née en 1961, Brigitte Marin est directrice de l’École française de Rome depuis le 1er septembre 2019.

Professeur d’histoire moderne à Aix-Marseille Université, Directrice d’études à l’EHESS, elle a dirigé la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (2009-2017) et coordonné le Laboratoire d’excellence LabexMed « Les sciences humaines et sociales au cœur de l’interdisciplinarité pour la Méditerranée » (2011-2019).

Ancienne élève de l’École normale supérieure de Saint-Cloud, ancien membre de l’École française de Rome, elle a été directrice des études pour les époques moderne et contemporaine de cet établissement, de 2000 de 2006, avant de rejoindre l’Université de Provence où elle avait été maître de conférences à partir de 1992.

Spécialiste de l'histoire urbaine, sociale et culturelle de l'Italie moderne, elle a publié plusieurs études d’histoire des villes de l’Europe méridionale à l’âge moderne, concernant en particulier Naples au XVIIIe siècle.
Domaines de recherche
  • Histoire moderne
  • Histoire sociale et culturelle de l’Europe méridionale
  • Histoire urbaine : cartographie ; espaces, gouvernement et gestion des villes ; habitat populaire
  • Histoire de l’Italie moderne (en particulier Naples, XVIe-XVIIIe siècle)
  • Histoire des polices et de leurs réformes (en particulier Naples et Madrid, époque moderne)
  • Médecine et politiques sanitaires (Naples XVIIIe siècle)
  • Méditerranée : villes, entrepôts et commerce du blé, petites îles
Projets de recherche
  • Dans le cadre du Laboratoire international associé (LIA) MediterraPolis « Espaces urbains, mobilités, citadinité, XVe-XXIe siècle. Europe méridionale-Méditerranée », étude les formes d’habitat populaire à Naples entre la période moderne et l’époque moderne, avec une équipe réunissant historiens et anthropologues.
  • Poursuite des recherches sur les appareils de police et leurs officiers subalternes en Italie et dans les territoires ibériques au XVIIIe siècle.   
  • Recherches en cours sur les îles mineures du Royaume de Naples (XVIe-XIXe siècle).
Publications

Parmi les publications :

  • Christophe Charle et Daniel Roche (dir.), en collaboration avec Paul Boulland, Bruno Dumezil, Christophe Duhamelle, Antoine Lilti, Brigitte Marin, Stephane Van Damme et Blaise Wilfert-Portal, L’Europe. Encyclopédie historique, Arles, Actes Sud, 2018.
  • Eleonora Canepari, Luca Salmieri, Brigitte Marin (dir.), Gli entroterra delle città di mare. Abitanti, territori, mobilità (XVII-XXI secolo) / Les arrière-pays des villes de mer. Habitants, territoires, mobilités (XVIIe-XXIe siècle), Turin, Paris, L’Harmattan, 2018.
  • Marco Folin et Brigitte Marin (dir.), numéro 53 d’Histoire Urbaine « Se repérer en ville » n° 53, décembre 2018.
  • Arnaud Exbalin et Brigitte Marin (dir.), numéro de Nuevo Mundo Mundos Nuevos « Polices urbaines recomposées. Les alcaldes de barrio dans les territoires hispaniques, XVIIIe-XIXe siècle », décembre 2017.
  • Brigitte Marin et Véronique Siron, Les sciences humaines dans leurs Maisons, Marseille, Éditions Parenthèses, 2017.
  • Brigitte Marin et Catherine Virlouvet (dir.), Entrepôts et trafics annonaires en Méditerranée. Antiquité- Temps modernes, Rome, Collection de l’École française de Rome 522, 2016.
  • Martine Boiteux, Marina Caffiero, Brigitte Marin (dir.), I luoghi della città. Roma moderna e contemporanea, Rome, Collection de l’École française de Rome 437, 2010.
  • Brigitte Marin (dir.), Naples, Paris, Citadelles et Mazenod, Art et Grandes cités, 2010.
  • Catherine Denys, Brigitte Marin, et Vincent Milliot (dir.), Réformer la police. Les mémoires policiers en Europe au XVIIIe siècle, Rennes, PUR, 2009.
  • Jean Boutier, Brigitte Marin, Antonella Romano (dir.), Naples. Rome. Florence. Une histoire comparée des milieux intellectuels italiens (XVIIe-XVIIIe siècle), Rome, Collection de l’École française de Rome 355, 2005.
Date d'arrivée 01/09/2019
Voir Aussi

Distinction

Chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur

 

p
a
r
t
a
g
e
r