Ségolène Liautaud

segolene.liautaud(at)gmail.com
Chercheuse titulaire de la bourse Jean Walter Zellidja de l’Académie française
Section Époques moderne et contemporaine
Doctorante en histoire de l’art contemporain à Sorbonne Université
Ingénieure d’études sur le programme ANR « Émergence de l'art vidéo en Europe (1960-1980) » de l’Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis et de l’ECAL/École cantonale d'art de Lausanne
Domaines de recherche
  • Histoire et théorie de l’art italien (XXe-XXIe siècles)
  • Photographie et arts plastiques en France et aux États-Unis (milieu XIXe-XXe siècles)
  • Art vidéo européen
  • Film expérimental et performance en Europe et aux États-Unis
Projets de recherche

Intitulé du sujet de thèse : La photographie, le film et la vidéo dans l’œuvre de Michelangelo Pistoletto

En préparation depuis 2014 à l'École doctorale 124, Histoire de l'art et archéologie. Membre du Laboratoire de Recherche en Histoire de l'art, Centre André Chastel UMR 8150 CNRS

Directeur de thèse : Arnauld Pierre

Cette thèse porte sur l’artiste contemporain turinois Michelangelo Pistoletto. Je propose une relecture de cette figure majeure du courant de l’Arte Povera, dont les objets conceptuels et les travaux sur matériaux réfléchissants ont fait la renommée, en axant mon approche vers des champs bien plus méconnus de sa pratique : la photographie, le film et la vidéo. Cette étude s’axe sur la période de 1962 à 1978, au cours de laquelle Pistoletto a créé de multiples œuvres à partir de ces trois médias et sous des formes toujours plus variées, révélant son questionnement profond des possibilités de manifester une image issue d’une épreuve argentique ou d’un enregistrement analogique dans l’espace d’exposition. Le dépouillement de fonds photographique et la parole de l’artiste recueillie au cours d’entretiens ont été autant de nouvelles sources permettant d’enrichir la démarche de cette thèse.

Publications

 « Laura Henno, Missing stories, 2014 » et « Ange Leccia, Projet d’un mur d’image pour l’entrée de la ville d’Hérouville Saint-Clair, 1995 » notices d’œuvres d’art vidéo pour un catalogue sur les études des commandes publiques du Centre national des arts plastiques, à paraître en 2021.

 « L’expérience collaborative filmique entre dix réalisateurs et Michelangelo Pistoletto en performance et dans l’activation des œuvres de l’artiste à Turin pour l’exposition à la galerie L’Attico à Rome en 1968 » pour le numéro thématique « Pratiques collaboratives et de co-création : enjeux contemporains » de la Revue déméter, Centre d’Étude des Arts Contemporains (CEAC) de l'Université de Lille.

 

Date d'arrivée 07/01/2021
Voir Aussi
  • Enseignement

« Figures de l’art contemporain, 1950-1970 » charge de TD en histoire de l’art contemporain à Sorbonne Université (2020-2021)

  • Ingénieure d’études

Ingénieure d’études pour le programme ANR « Émergence de l’art vidéo en Europe : Historiographie, théorie, sources et archives (1960-1980) » de l’Université Paris VIII Vincennes - Saint-Denis et de l’ECAL/École cantonale d'art de Lausanne (2021-2024)

Ingénieure d’études pour le programme Labex Arts-H2H « Émergence de l’art vidéo en Europe » de l’Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis (2017-2020)

  • Communications

 « Le simulacre photographique chez Michelangelo Pistoletto, les usages et la spatialisation de l’épreuve », journée d’études « Transformations photographiques. Expérimentations du médium dans les arts visuels du XIXe au XXIe siècle », INHA, Paris, 17 mai 2018

Liautaud Ségolène, « Profondeur du miroir et planéité de la photographie, l'espace dans les tableaux-miroirs de Michelangelo Pistoletto », journée d’études « La photographie et l’espace », Musée Rodin, Paris, 4 décembre 2015.

 

 

p
a
r
t
a
g
e
r