Prix et salaires à Florence au XIVe siècle (1280-1380) , par Charles-Marie de La Roncière

Le livre de Charles de La Roncière, de nouveau rendu disponible avec une préface de l’auteur, envisage, à travers l’exemple de Florence, l’ensemble de l’économie médiévale. Les bases matérielles de la vie du peuple florentin sont étudiées, de la défaite politique des Magnats jusqu’au tumulte des Ciompi. Son analyse des prix croisée avec la reconstitution des salaires réels permet de reconstituer les budgets individuels et familiaux : une famille nombreuse augmente le risque d’indigence des salariés lors des crises frumentaires. Il nous donne ainsi accès aux conditions de vie marquées par les disettes et la Peste Noire, l’emprise urbaine sur les exploitations rurales, les guerres et l’augmentation de la fiscalité. La politique annonaire et l’évolution démographique sont au cœur de l’analyse sur la formation des prix et salaires. Monument de l’histoire économique sérielle mobilisant la finesse de l’analyse sociale, cet ouvrage ne cesse d’inspirer les médiévistes.

- Ancien élève de l’École normale supérieure (Ulm) et professeur émérite des Universités, l’auteur a publié une centaine d’articles sur l’histoire économique et sociale ainsi que sur la religiosité populaire des Toscans, dont il est un des meilleurs spécialistes.

Pour l'achat, cliquez ici.

p
a
r
t
a
g
e
r