Les grands officiers dans les territoires angevins. I grandi ufficiali nei territori angioini, sous la direction de Riccardo Rao

Première publication de l’ANR EUROPANGE, ce volume explore un thème classique de l’historiographie angevine, à savoir celui des grands officiers, sujet sur lequel les recherches sont parcellaires, surtout depuis la perte des archives angevines de Naples durant la seconde Guerre Mondiale. Les articles recueillis, au-delà de proposer des séries de biographies des officiers, proposent véritablement une approche prosopographique de ce groupe d’individus si particulier et entendent apporter un certain nombre d’éléments relatifs à leurs déplacements et aux milieux au sein desquels se pratiquait leur recrutement. À partir de la documentation administrative, le présent volume interroge ainsi le processus de construction et de structuration des grands officiers en évitant l’approche et les méthodes téléologiques qui ont été mobilisés par les historiens au XIXe siècle. Il s’est agi notamment de ne pas projeter les catégories administratives telles qu’elles ont pu être élaborées pour l’Ancien Régime sur les officiers tels qu’ils se donnent à voir au Moyen Âge. Ce premier volume rassemble des contributions qui se déploient dans différents champs thématiques (la genèse et le développement de certains offices, le rôle joué par la guerre) et ont pour objectif de couvrir l’ensemble de l’Europe angevine, en proposant lorsque cela est possible une dimension comparative entre ces différentes aires géographiques et une mise en relation de cette question des grands officiers avec les changements de personnel politique qui ont touché ces espaces.

- Riccardo Rao enseigne l’histoire médiévale au Département de Lettres, Philosophie et Communication de l’Université de Bergame et fait partie de plusieurs comités éditoriaux de revues scintifiques de ce domaine comme Reti Medievali ou le Bollettino della la Società per gli Studi storici di Cuneo et Popolazione e Storia. Il s’intéresse notamment à la présence angevine dans l’Italie communale et aux seigneuries urbaines des XIIe et XIIIesiècles. Au titre de ses publications récentes, on signalera deux ouvrages Signori di Popolo. Signoria e società comunale nell’Italia nord-occidentale, 1275-1330, Milano, FrancoAngeli, 2012 et I paesaggi dell’Italia medievale, Roma, Carocci, 2015.

p
a
r
t
a
g
e
r