L'écriture latine en réseaux

Catégorie : L'EFR La recherche Archives scientifiques
Lieu et date :

l'Ecole française de Rome

Du 21/05/2015 au 22/05/2015

table ronde

L’écriture latine en réseaux

Les réseaux socio-stylistiques en transition : de l'Antiquité tardive à l’époque ottonienne

 

Table ronde organisée par l'École française de Rome, l'Istituto storico italiano per il medio evo, le Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris et le Dipartimento di Scienze Umane dell’Università degli Studi della Basilicata

 

 

L’idée d’une stylistique en réseau tire sa validité de la montée en puissance des sciences sociales, pour lesquelles l’homme est avant tout un homme de réseaux. Cette socio-stylistique va, au moins partiellement, contre l’idée, encore dominante chez beaucoup de littéraires, que le style ne serait que la part individuelle, quasi-indéfinissable, de l’écriture d’un auteur, la part qui échappe à l’analyse, qui n’est pas la langue mais sa relation personnelle à la langue. C’est ce qu’ont montré les deux premiers ateliers, qui ont porté successivement sur les conditions socio-stylistiques de l’ars dictamanis (XIIe-XIVe siècles) et sur la circulation des modèles philologiques, stylistiques et socio-culturels à l’époque de l’Humanisme (XIVe-XVIe siècles) ; chacune des deux périodes était ainsi articulée autour de deux socio-styles devenus une pratique de masse. Le troisième atelier, en revanche, couvre cinq siècles, depuis l’Antiquité tardive jusqu’à la période ottonienne. La complexité historique de cette longue période force donc à s’interroger sur ce que Walter Berschin a nommé “Epochenstil” dans sa série consacrée au genre biographique, qui couvre à peu près la période traitée par ce troisième atelier. Y a-t-il des styles − ou tout au moins des courants − mérovingiens, proto-carolingiens, carolingiens, tardo-carolingiens, ottoniens, comme il y a des styles et des courants humanistes ? La prose rimée du haut Moyen Âge remplit-elle un rôle comparable à l’ars dictaminis ? La vita mérovingienne s’est-elle ‘stylisée’ à partir de modèles antiques? Comment le style assume-t-il et révèle-t-il les relations entre auteur et destinataire ? Qu’est-ce que le style en poésie ? Autant de questions, et bien d’autres, qui seront abordées dans ce troisième atelier.

Durée des communications : 30 minutes

Le programme peut être consulté ici.

p
a
r
t
a
g
e
r