La construction du pouvoir local : élites municipales, liens sociaux et transactions économiques dans l’espace urbain : Rome, 1550-1650, par Eleonora Canepari

Le volume explore la relation de clientèle qui unit les élites aux couches populaires de Rome à l’époque moderne. À travers un voyage, très documenté, dans une ville en fort développement, l’auteur conduit le lecteur à travers l’espace urbain en explorant les différentes échelles du pouvoir politique : le palais, les îlots, le contrade, les quartiers. Le volume s’attache ainsi à comprendre comment un pouvoir local se crée, s’enracine et se perpétue dans la société urbaine. En empruntant à l’anthropologie politique les notions de pouvoir relationnel et de big-man, l’auteur suggère que l’une des clés de la conquête et du maintien du pouvoir local est à rechercher dans les liens qui unissent les « hommes illustres » des quartiers aux habitants de ces portions de l’espace urbain. C’est à l’échelle du quartier qui se situe l’enjeux de la conquête de l’autorité informelle, condition préliminaire et nécessaire à l’obtention d’une charge municipale. Le quartier devient ainsi l’espace d’un jeu politique pluriel, d’une compétition locale, exacerbée par l’ouverture que caractérise l’élite capitoline jusqu’à la moitié du XVIIIe siècle.


Eleonora Canepari est chercheur à Aix-Marseille Université. Elle est spécialiste de l’histoire urbaine et sociale de Rome à l’époque moderne.

Pour l'achat, cliquez ici.       

 

p
a
r
t
a
g
e
r