Hommes du roi et princes de l'Église romaine : les cardinaux français et l'art italien (1495-1560), par Flaminia Bardati

L’architecture française du XVIe siècle connaît, sous l’impulsion et l’influence de pays voisins, d’importantes transformations. La mobilité des hommes – prélats, artistes, marchands, hommes d’armes – entraîne la circulation des produits et des objets d’art, des modes de vie et des modèles. L’activité et les récits des ambassadeurs mettent en relation les cours européennes et réalisent une sorte d’osmose d’un pays à l’autre ; l’épicentre de ce processus est Rome et la cour pontificale qui réunit membres des grandes familles de l’aristocratie italienne et représentants des monarchies européennes. Quel rôle ont alors joué les cardinaux français dans la transmission entre l’Italie et la France de modèles formels et de modes de vie qui, à leur tour, peuvent exercer une influence sur les arts, celui de bâtir en particulier ? Doit-il se comprendre pour la Renaissance française comme une assimilation passive « centre-périphérie » ? Ou au contraire cette réception s’est-elle traduite par l’invention de formes et de types nouveaux ? Partant de la bipolarité « cour de Rome / cour de France », ce livre examine la vie et les commandes artistiques d’un échantillon de cardinaux et en sonde les modalités de réception. La « double appartenance » de ces hommes du roi et princes de l’Église romaine et les attitudes différentes, parfois opposées, qui en dérivent constituent un fil conducteur qui met en lumière la richesse et la variété de la production artistique et des attitudes individuelles de chacun. Trop souvent négligés par l’enquête historique, les prélats français méritaient une étude qui leur redonne toute leur place de médiateurs majeurs de la création artistique.

- Flaminia Bardati, après un doctorat de l’Université de Rome La Sapienza et du Centre d’études supérieures de la Renaissance (Tours), est aujourd’hui « Ricercatore universitario » en histoire de l’architecture (Rome, La Sapienza). Elle étudie les relations artistiques entre la France et l’Italie aux XVe-XVIe siècles, la circulation de modèles à la Renaissance et les transferts culturels.

Pour l'achat, cliquez ici.

p
a
r
t
a
g
e
r