Communiqué de presse - Lauréats Daniel Arasse 2014

Catégorie : Presse
L’École française de Rome et l’Académie de France à Rome – Villa Médicis ont le plaisir d’annoncer les lauréats Daniel Arasse 2014, sélectionnés pour leurs projets de recherche en histoire de l’art particulièrement prometteurs, tant en terme de sujet que de méthode.
  • Damien Bril, chargé d’études et de recherche à l’Inha, doctorant à l’université de Bourgogne, sous la direction de M. Olivier Bonfait, pour un projet de recherche consacré à L’Iconographie du pouvoir sous la Régence d’Anne d’Autriche jusqu’au début du règne personnel de Louis XIV (1643-1661) ;
  • Anne-Laure Connesson, doctorante à l’université de Picardie Jules Verne, sous la direction de M. Philippe Sénéchal, pour un projet de recherche consacré à L'héraldique sculptée à Florence de Donatello à Baccio da Montelupo ;
  • Elisabeth Doulkaridou, chargée d’études et de recherche à l’Inha, doctorante à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sous la direction de M. Philippe Morel, pour un projet de recherche consacré à L’art de l’enluminure à Rome dans la première moitié du XVIe siècle. Rôle des manuscrits et fonctions de l’ornement ;
  • Valentina Hristova, chargée d’études et de recherche à l’Inha, doctorante à l’université Pierre Mendès-France, sous la direction de Mme Daniela Gallo, pour un projet de recherche consacré aux Dépositions, Lamentations et Mises au tombeau peintes à Rome de 1490 à 1570 ;
  • Pauline Lafille, doctorante contractuelle et monitrice à l’EPHE, sous la direction de M. Michel Hochmann, pour un projet de recherche consacré aux Enjeux de la représentation de la bataille dans l'art italien au XVIe siècle : de la peinture d'histoire à la naissance d'un genre ;
  • Gwladys Le Cuff, doctorante contractuelle à l’université Paris-Sorbonne, sous la direction de M. Alain Mérot et M. Philippe Sénéchal, pour un projet de recherche consacré à La figuration à l'épreuve de la prophétie et la réception de l'Apocalypsis Nova dans les oeuvres produites pour les amadéites (vers 1450-1568) ;
  • Léonie Marquaille, chargée d’étude et de recherche à l’Inha, doctorante à l’université Paris Ouest Nanterre sous la direction de Mme Marianne Cojannot-Le Blanc, pour un projet de recherche consacré à La peinture pour les milieux catholiques dans les Pays-Bas du Nord au XVIIe siècle ;
  • Marina SERETTI, doctorante à l’université Paris-Sorbonne sous la direction de Mme Jacqueline Lichtenstein et Mme Nadeije Laneyrie-Dagen pour un projet de recherche consacré aux Images du dormeur et théories du sommeil de la fin du Moyen Âge à l'aube de l'époque moderne.

Les lauréats séjourneront à la Villa Médicis entre les mois de février et de juillet 2014.

MEMBRES DU JURY

La commission de sélection était composée de Mme Catherine Virlouvet, directrice de l’École française de Rome ; M. Éric de Chassey, directeur de l’Académie de France à Rome – Villa Médicis ; M. François Dumasy, directeur des Études pour les Époques moderne et contemporaine  de l’École française de Rome et Mme Annick Lemoine, chargée de mission pour l’histoire de l’art à l’Académie de France à Rome – Villa Médicis.

LA BOURSE DANIEL ARASSE

Depuis 2001, dans le cadre d’échanges scientifiques, l’École française de Rome et l’Académie de France à Rome – Villa Médicis attribuent chaque année huit bourses pour des missions en histoire de l’art. Il s’agit de bourses de recherche destinées à des candidats, français et étrangers, titulaires d’un Master 2 français ou d'un diplôme équivalent (tesi di laurea specialistica), spécialistes d'histoire de l'art, souhaitant se rendre à Rome pour effectuer une recherche dans les institutions romaines et/ou italiennes portant sur la période moderne et contemporaine.

La bourse est d’un montant de 900 €. Les boursiers sont logés à Rome, à la Villa Médicis, pendant un mois, moyennant 300 € par mois.

En 2013, l’École française de Rome et l’Académie de France à Rome – Villa Médicis ont souhaité baptiser cette bourse « Daniel Arasse », en hommage à un ancien membre de l’École française de Rome (1971-1973), éminent historien de l’art, passionné d’Italie. Spécialiste de l’histoire de l’art de la Renaissance italienne, Daniel Arasse (1944-2003) a su acquérir une réputation internationale et une audience qui dans ce champ disciplinaire n’ont aujourd’hui pas d’égal en France. Ancien directeur de l’Institut français de Florence, il a enseigné l’histoire de l’art à l’université Paris-Sorbonne et Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ainsi qu’à l’Institute for Advanced Studies de Princeton, puis, comme directeur d’études, à l’EHESS, de 1993 à 2003. Ses travaux, aussi nombreux qu’importants, parmi lesquels Le Détail. Pour une histoire rapprochée de la peinture, Paris, 1992 ; L’Annonciation italienne. Une histoire de la perspective, Paris, 1999, ou encore La Guillotine et l’imaginaire de la Terreur, Paris, 1987, sont fondés sur une approche historique variablement tournée vers l’histoire des formes, l’iconologie et l’histoire sociale, et ouverts à une réflexion théorique originale qui dialogue avec la sémiologie et la psychanalyse.

DOSSIER DE CANDIDATURE

Le prochain dépôt des dossiers se fera à l’automne 2014. Les projets de recherche pour la sélection 2015 pourront être rédigés en français, en italien ou en anglais.

Pour plus de précisions sur les conditions de candidature, consulter les sites internet :
www.ecole-francaise.it/fr/info/bourse.html
www.villamedici.it/fr

Sous le haut patronage du Ministère de la Culture et de la Communication

Fichier joint :Communiqué de presse - bourse Daniel Arasse 2014 (pdf)

p
a
r
t
a
g
e
r