Si ce message ne s’affiche pas correctement, accédez à sa version en ligne



Ecole Française de Rome

Lettre d'information

L’austérité vue des villes d’Europe du sud

L’austérité vue des villes d’Europe du sud : faire face et faire avec

9-10 novembre 2017, Rome

ÉCOLE FRANÇAISE DE ROME- piazza Navona 62

Table ronde dans le cadre du programme Métropoles

 

Depuis la crise boursière de la fin des années 2000, le terme d’austérité, initialement réservé aux politiques nationales de réduction des déficits budgétaires, est de plus en plus appliqué aux villes, suscitant de riches débats. Pour les théoriciens de l’austerity urbanism, issus de l’économie politique états-unienne, les politiques d’austérité menées à l’échelle municipale ces dernières années ne sont pas des réponses conjoncturelles à la crise des dettes publiques, mais un nouveau modèle de gouvernance durable et structurellement lié au fonctionnement du néolibéralisme, le système de « dévolution de l’austérité » faisant des villes le réceptacle principal des politiques initiées à l’échelle nationale.


Face à cette approche centrée sur les réalités nord américaines, des études récentes se sont concentrées sur les pratiques citadines quotidiennes de solidarité et de mobilisation face aux politiques d’austérité, principalement dans des villes européennes. Émergerait ainsi une ville austère et néanmoins vivante et innovante qui à la fois « fait face et fait avec » l’austérité : des lieux marqués par l’inachèvement et la remise en cause des grands projets et où se réinventent des formes d’action collective.


La Table-ronde de Rome propose de faire le point sur ces débats récents, en reposant la question à partir des métropoles de l’Europe du Sud qui ont joué un rôle de premier plan dans la critique de l’austerity urbanism. Au-delà du paradigme néolibéral et d’apparentes convergences avec des contextes métropolitains éloignés, ces villes seraient-elles le laboratoire de nouvelles formes de gouvernance et de pratiques urbaines dans un contexte de croissance lente et de budgets rétrécis ?

 

Organisateurs et comité scientifique :

  • Pascale Froment (Université Paris 8)
  • Thomas Pfirsch (Université de Valenciennes)
  • Marco Cremaschi (Sciences-Po Paris)
  • Dominique Rivière (Université Paris 7)

 

Cette table-ronde s’inscrit dans le programme Métropoles : crises et mutations dans l’espace euro-méditerranéen 2017-2021 porté par l’École française de Rome et le réseau des Écoles françaises à l’étranger (École française d’Athènes, Casa de Velázquez –Axe 5).

 

Télécharger le programme pdf →

 

Voir sur le site de l'EFR →

 

Voir l'événement sur la page Facebook →

 

Suivez l'École en direct sur les réseaux sociaux

Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Youtube Suivez-nous par fil RSS

Mettre à jour mon abonnement - Me désabonner