Si vous n'arrivez pas à lire cette newsletter : Visualisez-la dans un navigateur
Ecole Française de Rome

La lettre de l'EFR juillet-septembre 2015

© Bojan Purić
Cliché de l'exposition "Aquileia - Salona - Apollonia : Un itinéraire adriatique du IIe s. av. J.C. au début du Moyen Âge" présentée en Croatie, au Lošinjski muzej du 8 mai au 5 juillet, dans le cadre du Festival de la France en Croatie.

LE MOT DE LA DIRECTRICE

L’École a terminé l’année universitaire par quelques mois trépidant d’activités, comme en témoigne cette lettre que vous aurez plaisir, je l’espère, à parcourir. En coulisses, nous préparons désormais l’évaluation de la politique de recherche menée depuis 2012 dans le cadre du contrat quinquennal avec le MENESR (2012-2016). Fin novembre 2015, nous diffuserons les axes retenus pour le prochain quinquennal et les appels à projet pour de nouveaux programmes qui commenceront au cours de l’année universitaire 2016-2017. Notre souci est de continuer, en une période budgétairement contrainte, à mener des opérations dans le cadre d’une programmation pluriannuelle, tout en restant ouverts aux propositions nouvelles, comme c’est aussi notre mission en tant qu’institution soutenant, dans son champ de compétences, les meilleurs projets français, italiens et internationaux. C’est pourquoi le nombre des opérations inscrites au programme quinquennal sera sensiblement réduit par rapport à la situation présente. Le choix des projets sera confié aux membres du conseil scientifique, qui attacheront une attention particulière aux propositions de recherche impliquant au moins une autre École française à l’étranger et éventuellement une ou des UMIFRE. Alors ne manquez pas à la fin du mois de novembre la publication de nos appels à projet ! Je vous souhaite en attendant de passer de très bonnes vacances.

Catherine Virlouvet

ZOOM SUR : le colloque "Jacques Le Goff et l'Italie" à Rome

En hommage à l'ancien membre de l’École française de Rome disparu le 1er avril 2014, le colloque international Jacques Le Goff et l’Italie s'est tenu à Rome, au palais Farnèse et à l'Istituto storico italiano per il Medio Evo, les 4 et 5 juin 2015.

Organisé par l'École française de Rome, les Annales avec le Centre de recherches historiques de l’EHESS, l'Istituto Storico Italiano per il Medio Evo, ce colloque a reçu le soutien de l'Ambassade de France en Italie et du Ministero dei beni e delle attività culturali, e del turismo.

 

Plusieurs des principaux interlocuteurs italiens et français de Le Goff ont participé au colloque : Umberto Eco sur le Moyen Âge de Jacques Le Goff ; Patrick Boucheron et André Vauchez dans une session intitulée Jacques Le Goff et l'histoire de l'Italie médiévale ; Jean-Claude Schmitt, Giuseppe Sergi, Franco Cardini et Sylvain Piron à propos d'histoire politique et économique ; Eric Joszef, Jacques Revel, Giuseppe Laterza, Walter Barberis et Étienne Anheim sur l'activité éditoriale de Jacques Le Goff ; Chiara Frugoni, Jérôme Baschet et Daniela Romagnoli sur les Merveilles de l’Italie. Des extraits inédits d'interviews réalisées par Tiziana Di Blasio ont été présentés pendant les rencontres.

 

Le programme Farenheit de la radio Rai 3 a consacré l'émission du 4 juin à la manifestation. Réécouter le programme ici →
La publication des actes du colloque est, par ailleurs, en cours dans le cadre d'une co-édition entre l'EFR et l'Isime, sous la direction d'Étienne Anheim, Amedeo Feniello et Stéphane Gioanni.

ON EN PARLE

À l'École de Rome. Depuis cent quarante ans, l'École française de Rome constitue un havre stimulant pour la recherche

Jean-Louis Voisin consacre la rubrique sur les lieux de mémoire du Figaro Histoire à l'École française de Rome : son histoire, ses activités et les opportunités offertes aux chercheurs (Figaro Histoire, juin-juillet 2015)

Il Medioevo infinitamente umano

Sonia Gentili annonce le colloque Jacques Le Goff et l'Italie dans le quotidien il Manifesto (3 juin 2015).

Fiumicino, ecco l'archeoboat: in battello ai porti imperiali di Claudio e Traiano

Le colloque international Il ruolo delle vie d’acqua per la circolazione delle merci e degli uomini nelle regioni dei delta e delle foci urbanizzate: Guadalquivir, Nilo, Rodano, Tevere s’est déroulé à l’EFR et s’est conclu par une descente du Tibre en bateau jusqu’à Portus, l’antique port de Rome, le jour même de l’inauguration par le maire de Fiumicino de l’embarcadère qui permettra désormais aux visiteurs d’accéder au site depuis le fleuve.
Récit en images de l'inauguration Messaggero (16/05/2015) et reportage vidéo de Fiumicino Online (16 mai 2015).

Romarché 2015. VI Salone dell’Editoria Archeologica allo Stadio di Domiziano

Lauretta Colonnelli présente Romarché, salon dédié à l'édition d'archéologie, à l’École française de Rome et au siège de l'espace muséal du stade de Domitien, place Navone, dans les pages du Corriere della Sera (7 mai 2015).

Arheološka izložba u sklopu Festivala Francuske

Le site d'information croate Otoci.net présente l'exposition Aquileia-Salona-Apollonia. Un itinéraire adriatique du IIe s. av. J.C. au début du Moyen Âge reflétant les riches collaborations archéologiques et scientifiques engagées entre la France et la Croatie depuis de nombreuses années (8 mai 2015).

 

ÉCHOS DE LA RECHERCHE

Quand naissent les dieux : fondation des sanctuaires antiques. Motivations, agents, lieux

 

Le colloque Quand naissent les dieux : fondation des sanctuaires antiques. Motivations, agents, lieux, du 18 au 20 juin, était organisé par Sandrine Agusta-Boularot (Université de Montpellier 3), Sandrien Huber (Unversité de Lorraine) et William Van Andringa (Université de Lille 3), dans le cadre du programme Des espaces et des rites. Pour une archéologie du culte dans les sanctuaires du monde méditerranéen. Il a permis une riche confrontation entre le monde grec, le monde romain et la Gaule méridionale, autour des questions de fondation des sanctuaires, de réorganisation des paysages religieux ou de monumentalisation des lieux de culte

Les sources pour l’histoire de l’Adriatique orientale (IVe-XVe siècle). Textes, archives, archéologie

 

Un atelier doctoral d'archéologie médiévale a été organisé sur le site de Mirine-Fulfinum (île de Krk) du 15 au 21 juin 2015 sous la direction de Sébastien Bully, Morana Čaušević-Bully, Stefano Riccioni et Stéphane Gioanni.

L'objectif de cet atelier était de réunir doctorants et chercheurs autour des différentes sources de l’histoire de l’Adriatique orientale, de l’Antiquité tardive à la fin du Moyen Âge. Cette approche résolument interdisciplinaire a permis de confronter et de croiser des disciplines aussi distinctes que l’archivistique, la philologie, l’archéologie, l’anthropologie funéraire, l’épigraphie, la numismatique, l’histoire de l’art monumental et pictural...

La recherche sur le monde contemporain à l'EFR : les Printemps arabes, les voies de l'immigration et la Lybie en transition

Ce trimestre a été marqué pour la section époques moderne et contemporaine par une forte attention sur l’actualité, avec trois manifestations. Le colloque sur les États et les sociétés civiles face aux logiques segmentaires après les Printemps arabes, organisé avec l'università degli Studi Roma Tre par Anna Bozzo et Pierre-Jean Luizard, a ainsi été suivi par la journée d’études sur les voies de l’immigration, sous la direction de Manlio Cinalli, et du colloque sur la Libye en transition à l’initiative de Ali Bensâad.
Outre les échanges entre intervenants venus tant d’Europe que du Maghreb et du Proche-Orient, ces rencontres ont souligné tout l’apport des chercheurs résidents à la recherche à l’EFR. Elles témoignent aussi de la volonté de l'École de favoriser la recherche sur la Méditerranée actuelle, tant en histoire qu'en sciences sociales, à un moment de recomposition important des enjeux et des équilibres sociétaux et régionaux.

 

Il nous a quitté

Olivier Michel, ancien conservateur adjoint de la bibliothèque de l'École française de Rome

 

Olivier Michel nous a quitté le 12 juin dernier. Après des études d’histoire et d’architecture, il a travaillé comme bibliothécaire dans les universités de Besançon, de Lille et à l’École normale supérieure de Saint-Cloud. En 1964, il entre comme conservateur adjoint à la bibliothèque de l’École française de Rome où sa vocation pour l’histoire de l’art se matérialisa par l’obtention d’un poste de chargé de recherche au CNRS en 1978.
Secondé par son épouse regrettée, Geneviève Guerre, agrégée des lettres et enseignante au Lycée Chateaubriand, Olivier Michel aura consacré, pendant plus de trente ans, de nombreux travaux aux artistes étrangers séjournant à Rome au XVIIIe siècle.
Il a publié divers catalogues et plus d’une centaine d’articles sur le sujet (Vivre et peindre à Rome au XVIIIe siècle). Depuis 1995, il était membre étranger de l’Accademia di San Luca de Rome.

EN MOUVEMENT

Les chercheurs résidents

Bernadette Cabouret, professeur à l'Université de Lyon 3, séjourne à l'École française de Rome en qualité de chercheur résident, du 21 juin au 20 décembre 2015.

 

Ali Ben Sâad, maître de conférences de géographie à Aix Marseille Université, est accueilli en qualité de chercheur résident pendant une période de six mois, entre le 22 juin 2015 et 30 juin 2016.

Les boursiers

Liste disponible en ligne →

Les stagiaires

Laetitia Bassereau, étudiante en master de l'université de Bourgogne, a été accueillie à la bibliothèque du 18 au 29 mai 2015.
Objet du stage : participation à l'inventaire d'une bibliothèque grâce à la RFID (encodage des documents et des cartes de lecteurs).

 

Stella Cantamaglia, étudiante en Licence professionnelle "Assistant de gestion et Contrôle financier" à l'IUT Nancy Charlemagne, a été accueillie en stage au service comptabilité de l'EFR du 13 avril au 10 juillet.
Objet du stage : connaissance de la comptabilité publique et mise en place de la nouvelle gestion budgétaire et comptable publique.

Nawel Chergui, étudiant en Licence 2 Histoire de l'art et Archéologie à l'université de Nantes, a participé au chantier de fouilles de Valle Giumentina, du 1er au 29 juin.
Objet du stage : mise en pratique des compétences d'un technicien de fouille (fouille, tamisage, post-fouille) et des connaissances du Paléolithique.

 

Louise Detrez, élève conservateur à l'Institut national du patrimoine, a effectué un stage au Centre Jean Bérard, du 4 au 29 mai.
Objet : stage patrimonial hors spécialité.


Coralie Girard, étudiante en Licence 3 Histoire de l'Art et Archéologie à l'université de Poitiers, a réalisé elle aussi un stage sur le chantier archéologique de Valle Giumentina, du 15 juin au 6 juillet.
Objet du stage : fouille du site Pléistocène.

 

Alissar Lévy, étudiante en classe préparatoire aux grandes écoles "Chartes" et en Licence 2 "Histoire" à l'Université Toulouse-Jean Jaurès, effectue un stage au service archéologique de l'École française de Rome du 13 juillet au 7 août.
Objet du stage : mission au sein des archives scientifiques de l'EFR, mise en pratique et enrichissement des compétences en archivistique.


Vincent Simonet, élève conservateur de l'INP spécialité monuments historiques, a été accueilli par la section moderne et contemporaine, du 16 février au 3 avril.
Objet du stage : recherches pour un mémoire sur l'orientalisme italien.

APPELS À CANDIDATURES

 

 

LES CHANTIERS DE FOUILLES DE L’EFR AU COURS DU PRINTEMPS ET DE L’ÉTÉ 2015

ACTIVITÉS INTRA-MUROS

septembre 2015

 

Journée d'études dans le cadre du cycle "Cibo-città, città-mondo" organisé par l'Institut français Italia

 

 

ACTIVITÉS EXTRA-MUROS

XIVe Congrès International de Diplomatique

Du 10/09/2015 au 11/09/2015 à la Sapienza-Università di Roma et EFR

 

Les documents du commerce et des marchands entre Moyen Âge et époque moderne

 

 

 voir l'agenda complet →

À LA PAGE

Parus

Scopo di questo libro non è né la vita di Ambrogio (339-397), vescovo e santo patrono della città di Milano, né l’analisi delle opere di uno dei...

 

A differenza di dinastie italiane più recenti – come Medici e Farnese – i Savoia non cercarono mai, o forse non riuscirono, a esser protagonisti nelle...

 

L’édilité, apparue au début du Ve s. av. J.-C., prit place au sein du cursus honorum sénatorial parmi les magistratures inférieures. Cette charge,...

 

 

Bibliothèque des Écoles françaises d'Athènes et de Rome 364, Roma: École française de Rome, 2015

518 p., ill. et pl. n/b, € 55, ISBN: ...

 

Voir les nouveautés des publications →

À paraître

LES NOUVELLES DE LA BIBLIOTHÈQUE

Nouvelles acquisitions de la bibliothèque : ici →

 

Le 17 juin 2015 a débuté l'inventaire du fonds de la bibliothèque, avec l'application sur plus de 200 000 documents d'une étiquette d'identification...

 

Pour en savoir plus →

 

 

Dans les collections de l'EFR : les "Carceri" de Piranèse

« Si ces Prisons longtemps relativement négligées attirent comme elles le font l'attention du public moderne, ce n'est peut-être pas seulement, comme l'a écrit Aldous Huxley, parce que ce chef-d’œuvre de contrepoint architectural préfigure certaines conceptions de l'art abstrait, c'est surtout parce que ce monde factice, et pourtant sinistrement réel, claustrophobique, et pourtant mégalomane, n'est pas sans nous rappeler celui où l'humanité moderne s'enferme chaque jour davantage, et dont nous commençons à reconnaître les mortels dangers. »
Marguerite Yourcenar, Le cerveau noir de Piranèse, 1959

 

Les Carceri de Piranèse, dans la collection de l’EFR (cote Gr.F° 37), font partie d’un recueil de 4 œuvres acquis par l’École en janvier 1890 selon le registre d’inventaire.

 

Pour en savoir plus →