Si vous n'arrivez pas à lire cette newsletter : Visualisez-la dans un navigateur
Ecole Française de Rome

École française de Rome | À ne pas manquer | Appels en cours

Les contradictions passionnées d'un homme d'État

Cycle de 4 conférences proposées par Olivier Poncet, professeur à l'École des Chartes, organisé avec l'École française de Rome, et co-éditée dans une nouvelle collection par cette dernière et Actes Sud.

 

De Jules Mazarin (1602-1661) ses contemporains ont tout dit, sur le ton de l’emphase et de l’admiration aussi bien que sur le mode de la détestation et de la moquerie. Questionner les liens de Mazarin avec l’Italie permet de mieux comprendre l’homme, ils relativisent le mécène, ils magnifient le gouvernant, ils expliquent le chrétien. Au-delà ils constituent l’expression renouvelée d’un intense dialogue politique presque biséculaire entretenu par la France et les Français avec l’Italie dont le ministériat de Mazarin semble constituer le chant du cygne à l’âge moderne.

LES AMBITIONS ITALIENNES DE MAZARIN
14 DÉCEMBRE 2016 à 18h30
Institut français-Centre Saint-Louis. Largo Toniolo 22

Entrée libre

Défendre les libertés de l'Italie fut le leitmotiv rhétorique de l'action politique et diplomatique de Mazarin en Italie. Le plus romain des cardinaux français mena avec une passion parfois déraisonnable une guerre tous azimuts contre l'Espagne. Mêlant les traditionnelles campagnes terrestres aux audacieux débarquements de corps expéditionnaires, Mazarin fit preuve d'un volontarisme inédit pour la France depuis les guerres d'Italie. Il tenta par une diplomatie active mais souvent impécunieuse d'unifier et d'amener aux vues de la France les puissances politiques de l'Italie du Nord et du Centre. Son bilan géopolitique dans la péninsule ne fut pourtant pas à la hauteur de ses ambitions et contraste avec ses réussites diplomatiques dans le reste de l'Europe.

 

Olivier Poncet est professeur à l’École Nationale des Chartes où il enseigne l’histoire des institutions et des archives à l’époque moderne. Auteur d’une thèse de doctorat sur les relations entre Rome et la France de 1595 à 1661, il étudie l’histoire politique et sociale de la France et de la papauté à l’époque moderne et s’intéresse tout particulièrement à l’histoire de l’écrit dans l’Occident de cette période.

 

Pour en savoir plus vous pouvez visiter notre site web ou celui de l'Institut français - Centre Saint Louis

 

 


Exposition | Marseille | Le banquet de Marseille à Rome : Plaisirs et Jeux de Pouvoirs

 

3 décembre 2016 | 30 Juin 2017

Marseille

Centre de la Vieille Charité

L'École française de Rome est partenaire de l'exposition "Le Banquet de Marseille à Rome : Plaisirs et Jeux de Pouvoirs" qui aura pour objectif de montrer l'importance du symposion et de reconstituer le déroulement d'un banquet antique : des mets et des boissons consommés, du rôle attribué aux "banqueteurs", ainsi que les activités pratiquées (de l'art de la rhétorique aux jeux érotiques).

Si Rome a livré la fameuse architecture de la salle de banquet tournante, Marseille (Massalia) n'est, en effet, pas en reste, et ce n'est pas moins de trois salles de banquet qui ont été mises au jour ces quinze dernières années dans le centre historique de la cité.


En croisant ces découvertes, l'exposition se décline en trois parties :

  • Les salles de banquet massaliètes
  • La vaisselle de banquet
  • Le banquet romain et l'évocation de la fameuse machina neronis

Plus d'informations sur le site de l'EFR →

L'évènement ici →

Le programme de recherche partenaire : → Rome, Palatin : Les fouilles de la cenatio rotunda sur la terrasse de la Vigna Barberini

 

 


Appels à communication et à contribution

"L’Italie pour bagage. Migration, circulations et italianité XIXe-XXIe siècles"

Organisé dans le cadre de l’exposition Ciao Italia ! qui sera présentée au Musée national de l’immigration à Paris en 2017, ce colloque entend réunir en juin 2017 des chercheurs issus de différentes disciplines.

 

Les propositions de communication d’un maximum de 1500 signes  (espaces compris) sont à envoyer avant le 20 décembre 2016. Les communications pourront se faire en français, en anglais ou en italien.

 

Informations →

 

La fabrique transnationale de la "science nationale" en Italie (1839 - fin des années 1920)

Appel à contribution pour les Mélanges de l’École française de Rome – Italie et Méditerranée.

 

Les propositions d’articles, présentées sous la forme de résumés de 5000 signes environ, précisant les sources utilisées et les liens avec la problématique et les thèmes exposés, devront être envoyées avant le 1e décembre 2016. Elles pourront être rédigées en français, en italien ou en anglais.

 

Informations →

Appels à candidature

Atelier doctoral - Les exceptions intermédiaires

L’École française de Rome, en collaboration avec le Centre interuniversitaire d’histoire et d’archéologie médiévales, l’Institut Marcel Mauss-Centre d’études des normes juridiques « Yan Thomas » et l’Università Roma Tre, organise un séminaire doctoral annuel à Rome du 30 janvier au 3 février 2017.

Le délai de dépôt des candidatures est fixé au 5 décembre 2016.


Informations →

 

Soutien à la mobilité internationale 2017 | Mobilité du CNRS vers l'École française de Rome

Dans le cadre du soutien à la mobilité internationale, l’InSHS et l’École française de Rome proposent aux chercheurs, enseignants-chercheurs et ingénieurs de recherche des unités de recherche dont le CNRS est tutelle une aide pour la réalisation d’actions de recherche en 2017. Les candidatures sont à déposer au plus tard le 16 décembre 2016.

 

Informations →

 

La prosopographie au regard de l'histoire politique et sociale (VIIe-XVe siècle)

Programme Europange
Les processus de rassemblements politiques : l’Europe angevine (XIIIe-XVe siècles)

L’École française de Rome propose 12 bourses pour de jeunes chercheurs et chercheuses (doctorant-e-s et post-doctorant-e-s de la Communauté européenne et d’autres pays) ayant effectué ou effectuant un travail de recherche sur des thèmes et des problèmes concernant l’histoire des groupes sociaux, à l’appui de la prosopographie et de son traitement par base de données (VIIe-XVe siècles). Ces bourses couvrent les frais de séjour. Candidatures avant le 1e décembre 2016.

 

Informations →