Disparition de Giuseppe Galasso

Catégorie : Les personnes Presse

Giuseppe Galasso né à Naples le 19 novembre 1929, s’est éteint dans la nuit du 12 février à l’âge de 88 ans. Historien reconnu, professeur d’histoire médiévale et moderne à l’Université Federico II de Naples, il a été, entre autres, Président de la Società napoletana di storia patria et, depuis 1977, membre de l’Accademia dei Lincei. Éminent méridionaliste, spécialiste de Naples mais aussi de l’histoire de l’historiographie, il a constamment mené une activité politique et civile qui l’a porté à être maire de Naples (1975), sous-secrétaire au Ministero dei Beni culturali e Ambientali (1983-1987) et sous-secrétaire au Ministero per l'intervento straordinario nel Mezzogiorno (1988-1991). Il est à l’initiative d’une loi de protection du paysage qui demeure, aujourd’hui encore, essentielle. Proche de l’École française de Rome, il a publié dans la Collection de l’EFR, en 1992, « L’autre Europe » ainsi que de très nombreux articles dans les Mélanges de l’Ecole française de Rome. Ses études sur le Royaume de Naples, en particulier Il Regno di Napoli. Il Mezzogiorno angioino e aragonese (1992), ont contribué au renouveau des études dites « angevines » depuis les années 1990 par diverses équipes et générations de chercheurs. Il a ainsi participé aux récents travaux de l’ANR Europange, consacrée à l’Europe angevine, en partenariat avec l’École française de Rome. 

L’École française de Rome s'associe à la peine de sa famille et de ses proches.

13/02/2018

p
a
r
t
a
g
e
r