Séminaire des membres de l'École française de Rome : lectures en sciences sociales

Le séminaire de lectures en sciences sociales est animé par les membres de l’École française de Rome autour d'un thème renouvelé chaque année. Délibérément large, la thématique choisie permet d'aborder, chaque mois, un aspect des problèmes généraux posés aux sciences sociales. Selon les séances, sont soit traitées les incidences particulières de ce problème en histoire ou en archéologie (deux des disciplines les plus représentées à l’EFR), soit les participants s'aventurent dans des spécialités des sciences sociales leur étant moins familières.

Chaque séance est organisée autour d'une sélection de textes de portée méthodologique ou épistémologique. Les échanges sont menés dans une ambiance collégiale et informelle, en laissant une part importante aux discussions. Occasionnellement, des chercheurs extérieurs sont invités (français, italiens ou d'autres nationalités), dont les travaux présentent une pertinence particulière par rapport au thème de l'année.

Ces séminaires sont présentés dans un carnet hypotheses.org à retrouver à l'adresse suivante : http://semefr.hypotheses.org/

Le thème du séminaire de lectures en sociales pour l'année 2017–2018 est Comparer, comparaison, comparatisme. Il est coordonné par Sébastien Plutniak et Catherine Kikuchi, membres de l'EFR.

Les séances sont ouvertes et organisée de façon alternée dans les différents lieux de l'École française de Rome : en salle de séminaires (rez-de-chaussée, piazza Navona 62) et au laboratoire d'archéologie (via dei Delfini, 14).

Voir le détail des prochaines séances

 

Voici les thèmes qui y ont été successivement abordés depuis la création du séminaire en 2002 :

2016–2017 : Fiction

2015–2016 : Le parti pris des choses

2014–2015 : Antonio Gramcsi, le laboratoire d’une œuvre

2013–2014 : Lost in translation : traduire/interpréter

2012–2013 : Où (en) est la souveraineté ?

2011–2012: Que font les normes ?

2010–2011 : Le public : espace, sphère, opinion

2009–2010 : L’identité

2008–2009 : Penser le conflit

2007–2008 : Individus et structures

2006–2007 : Histoire et sciences humaines face au relativisme

2005–2006 : Usage et abus des sources

2004–2005 : Les institutions

2003–2004 : Individu, personne, sujet

2002–2003 : Les sciences sociales en question : lectures croisées de Ian Hacking

p
a
r
t
a
g
e
r