VILLAEADRI. Les villae de l’Adriatique orientale : formes et chronologie de l’exploitation du littoral et des îles à l’époque antique

  • Section : Antiquité
  • Responsables : Audrey Bertrand, maître de conférences, Université Paris-Est Marne-la-Vallée ; Emmanuel Botte, Aix-Marseille université, chargé de Recherche, CNRS, Centre C. Jullian, UMR 7299 ; Corinne Rousse, Aix-Marseille université, maître de conférences, CNRS, Centre C. Jullian, UMR 7299

Présentation

Le programme réunit deux projets distincts ayant pour ambition d’étudier l’impact de la présence romaine sur les espaces côtiers en Adriatique orientale (Croatie), en se focalisant sur le modèle des grandes propriétés littorales et à partir d’approches pluridisciplinaires (économie, gestion des ressources, paléo-environnement). Le programme de Loron / Santa Marina en Istrie, au nord de la Croatie, est centré sur une grande propriété sénatoriale et impériale, connue pour accueillir l’un des plus grands ateliers d'amphores à huile de l'Adriatique septentrionale. Le projet actuel, dirigé par C. Rousse (AMU, Centre C. Jullian) en collaboration avec le musée territorial de Poreč, porte sur l’étude de la villa, les ressources du territoire et les impacts environnementaux de l’implantation romaine. Dirigé par A. Bertrand (Univ. Paris-Est MLV, ACP) et E. Botte (CNRS, Centre C. Jullian), le second projet est centré sur la Dalmatie centro-méridionale et vise à combiner deux approches souvent isolées l’une de l’autre : analyser tout à la fois les transformations économiques accompagnant la domination romaine et les modalités politiques et administratives de la gestion des territoires conquis en réfléchissant à l’échelle d’une région. L’angle d’approche privilégié est celui de l’économie, à travers l’étude historique et archéologique des villae dotées d’installations de production de denrées alimentaires (vin, huile, poissons) et / ou de leurs objets de commercialisation (amphores), mais également au moyen de campagnes de prospections sur des territoires plus étendus.

Mots clés

Époque romaine ; Adriatique ; Istrie ; Dalmatie ; économie ; villa ; atelier ; amphore ; paléo-environnement ; paléo-botanique

Chiffres clés

  • 2 sites en cours de fouilles
  • 4 îles soumises à des prospections (Brač, Hvar, Korčula et Vis)
  • 8 institutions partenaires

Partenariat

Partenaires principaux

  • École française de Rome
  • Aix Marseille université - Centre Camille Jullian (AMU, CNRS, UMR 7299)
  • Université Paris-Est Marne-la-Vallée (ACP EA 3350)`
  • Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI)
  • Institut Archéologique de Zagreb
  • Ministère de la Culture de CroatieMusée territorial de Poreč
  • Commune de Tar-Vabriga (Istrie)
  • Commune de Selca (Brač, Split-Dalmatie)

Autres partenaires

  • ASM (UMR 5140, Université de Montpellier 3)
  • CEREGE (AMU, CNRS, IRD, UM 34)
  • IMBE (AMU, CNRS, UMR 7263)ISEM (UMR 5554)

Calendrier des opérations pour 2017

  • avril 2017 : fouille de la villa de Bunje,Brač(Split-Dalmatie)
  • juillet 2017 : fouille de Loron / Santa Marina (Istrie) : Etude de la villa (façade maritime) et poursuite du programme de recherche paléo-botanique (fouille complète d'un four et étude anthracologique exhaustive pour documenter la gestion des ressources forestières autour de l’atelier et en évaluer l’impact écologique)
  • octobre 2017 : fouille de la villa de Bunje, Brač (Split-Dalmatie)

Valorisation et résultats attendus

  • Compte rendus de fouilles annuels
  • Publications scientifiques
  • Organisation de séminaires et journées d’études
  • Monographies
  • Restauration et mise en valeur des sites pour le public