Programmes scientifiques de l'École française de Rome 2017 - 2021

AXES DE RECHERCHE

Les projets de recherches en partenariat avec l’École française de Rome pour la période 2017-2021 s’inscrivent dans le cadre des quatre axes thématiques définis par le Conseil scientifique :

  • Espaces et échanges
  • Normes et sociétés
  • Religions et sacré
  • Arts et savoirs

Ces axes structureront les activités de recherche de l’École française de Rome pendant les cinq prochaines années.

Vous trouverez ci-dessous les projets menés par le personnel scientifique et les chercheurs de l'EFR et qui sont portés aussi bien par les directions des études qu'en partenariat avec d'autres institutions de recherche.

 

LISTE DES PROGRAMMES SCIENTIFIQUES

Espaces et Échanges

Cette thématique accueille des programmes de recherche sur les territoires et leur peuplement en Italie et dans l’espace méditerranéen avec une attention particulière à la manière dont ils se constituent à différentes échelles, aux rapports qu’ils entretiennent entre eux, aux phénomènes d’interpénétration et de frontières. Elle comprend aussi des recherches portant sur les échanges, les circulations, les mobilités, en eux-mêmes comme dans leurs rapports aux territoires.


Normes et sociétés

Cet axe comporte des recherches qui s’intéressent, à partir des sociétés italiennes et méditerranéennes, aux institutions qui servent à produire et inculquer les normes, (famille, école, administrations, autorités morales, églises, législateurs, partis et mouvements...), et aux moyens par lesquels les différentes composantes des sociétés font accepter ou imposent celles-ci, de manière explicite ou implicite, par exemple par les procédés discursifs (rhétorique, arts, traditions) ou les contraintes sociales, juridiques ou disciplinaires (interdictions, sanctions, peines, violences, censures). Sont également concernés les projets qui s’interrogent sur « l’application » de la norme, c'est-à-dire sur la façon dont elle est perçue et vécue, ce qui suppose une attention particulière aux rapports de domination, au genre, à la construction de l'espace public et aux différents processus d'acceptation, d'intériorisation, de différenciation, de réinterprétation, de contournement ou de transgression.

  • COMMUNAUTES. À la recherche des communautés du Haut Moyen Âge : formes, pratiques, interactions (VIe-XIe siècles)

    • Section : Moyen Âge
    • Responsables : Geneviève Bührer-Thierry, professeure à l’université Paris1-Panthéon-Sorbonne, LAMOP UMR 8589 ; Cristina La Rocca, professeure à l’université de Padoue, directrice de l’École doctorale d’Histoire-Géographie-Anthropologie de Venise-Padoue-Vérone ; Christopher Loveluck, professeur à l’université de Nottingham, Visiting Associate Professor of Medieval History à Harvard

  • ADMINETR. Administrer l’étranger. Mobilités, diplomaties et hospitalité Italie-Europe (XIVe- mi XIXe siècle)

    • Sections : Moyen Âge et Époques moderne et contemporaine
    • Responsables : Gilles Bertrand, professeur, Université de Grenoble-Alpes, membre senior de l’Institut Universitaire de France (IUF) et membre du LUHCIE ; Catherine Brice, professeur, Université de Paris Est Créteil Val-de-Marne, rattachée au Centre de Recherche en histoire européenne comparée, membre senior de l’Institut Universitaire de France (IUF) ; Naïma Ghermani, maître de conférences, Université de Grenoble-Alpes, membre junior de l’Institut Universitaire de France (IUF) et et membre du LUHCIE ;  Virginie Martin, maître de conférences, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (IHMC / IHRF) ; Gilles Montègre, maître de conférences, Université de Grenoble-Alpes et membre du LUHCIE ; Ilaria Taddei, maître de conférences, Université de Grenoble-Alpes, affiliée au LUHCIE ; Sylvain Venayre, professeur, Université de Grenoble-Alpes et directeur du LUHCIE

  • PAUVRETE. Les économies de la pauvreté au Moyen Âge en Europe méditerranéenne (IXe-XVe siècles)

    • Section :  Moyen Âge
    • Responsables : Laurent Feller, professeur, Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne/LAMOP ; Ana Rodriguez, Investigadora Científica en el Instituto de Historia, Centro de Ciencias Humanas y Sociales,  CSIC-Madrid ; Sandro Carocci, Università di Roma Tor Vergata
    • Réseau des EFE : en collaboration avec la Casa de Velázquez

  • FULMEN. Censures spirituelles et gouvernement dans le temps long de la tradition chrétienne (IVe-XXIe siècles)

    • Sections : Antiquité, Moyen Âge, Époques moderne et contemporaine
    • Sous le haut patronage scientifique et avec la participation active d’Agostino Paravicini Bagliani (SISMEL, AIBL)
    • Responsable général :  Julien Théry-Astruc, Université Lumière de Lyon / CIHAM, UMR 5648
    • Responsables :   Fabien Archambault, maître de conférences, Université de Limoges / CRIHAM, EA 4270 ; Véronique Beaulande-Barraud, maître de conférences HDR, Université de Reims / CERHIC, EA 2616 ; Irène Favier, maître de conférences, Université de Grenoble Alpes / LARHRA, UMR 5190 ; Arnaud Fossier, maître de conférence Université de Bourgogne / Centre Georges Chevrier, UMR 7366 ;  Vincenzo Lavenia, maître de conférences, Università di Macerata, Dipartimento di scienze politiche ; Benoît Schmitz, ATER, École normale supérieure de Paris

  • HOMILLUSTRES. Hommes illustres. Métamorphoses et enjeux d’un répertoire multimémoriel, Italie/Europe 1300-1700

    • Sections Moyen Âge et Époques moderne et contemporaine
    • Responsables : Concetta Bianca, professeur, Università degli Studi di Firenze ; Cécile Caby, professeur, Université de Lyon II – CIHAM ; Élisabeth Crouzet-Pavan, professeur, Université de Paris IV-Sorbonne – Centre Roland Mousnier ; Clémence Revest, chargée de recherche au CNRS–Centre Roland Mousnier

  • IMPERIALITER. Le gouvernement et la gloire de l’Empire à l’échelle des royaumes méditerranéens (XIIe-XVIIe siècles)

    • Sections Moyen Âge et Époques moderne et contemporaine
    • Responsables :  Annick Peters-Custot, professeur, Université de Nantes ;  Fulvio Delle Donne, professore Associato, Université de la Basilicate ; Yann Lignereux, professeur des Universités, Université de Nantes ; Francesco Panarelli, professore Ordinario, Université de la Basilicate
    • Réseau des EFE : en collaboration avec la Casa de Velázquez

  • MECA. Medieval European Cartularies

    • Section : Moyen Âge
    • Responsables :  Paul Bertrand, professeur, Université catholique de Louvain ; François Bougard, directeur de l’Institut de recherche et d’histoire des textes ; Jean-Marie Martin, directeur de recherche émérite au CNRS (UMR 8167)

  • MISSMO. Missions chrétiennes et sociétés du Moyen-Orient : organisations, identités, patrimonialisation (XIXe-XXIe siècles)

    • Section : Époques moderne et contemporaine
    • Responsables : Philippe Bourmaud, chercheur accueilli en délégation au CNRS, Institut Français d’Études Anatoliennes, Istanbul ; Séverine Gabry-Thienpont, Membre scientifique de l’Institut français d’archéologie orientale (IFAO) ; Marie Levant, chercheure post-doc auprès de la Fondazione per le scienze religiose Giovanni XXIII (Bologne) et chercheure résidente à l'École française de Rome ; Norig Neveu, chercheuse à l’Institut français de Proche-orient (IFPO) ; Karène Sanchez, maître de conférences, Université de Leyde
    • Réseau des EFE : en collaboration avec l’Institut français d’archéologie orientale

 

Religions et sacré

Le thème fédère, dans la lignée des recherches qui ont fait la réputation de l’EFR depuis le XIXe siècle, mais aussi en réponse aux questionnements contemporains, les projets portant sur l'analyse du fait religieux et du rapport au sacré des sociétés anciennes et contemporaines aussi bien dans leur dimension concrète que dans leurs représentations.
L’intérêt des chercheurs liés à l’École pour l’attitude des sociétés face à la mort s’est renforcé au cours de ces dernières années. Il s’agit d’encourager cette approche qui cherche à mettre en lumière l'organisation des espaces funéraires et leur articulation avec les autres espaces urbains ou suburbains, le droit à la sépulture et la gestion des crises de mortalité, en convoquant les acquis de la recherche en histoire, en archéologie, en droit, en sciences sociales.
Par ailleurs l’Italie, par son rayonnement dans ce domaine, l’espace méditerranéen, qui a vu et voit se confronter divers univers religieux, offrent un champ privilégié pour analyser sur la longue durée les contacts entre les différentes religions et les phénomènes de « frontières » religieuses, les liens entre religions et États et la question de la laïcité, enfin l’ensemble des pratiques et des rites ainsi que les lieux dans lesquels ils prennent place.


Arts et savoirs

Sont concernés par ce thème les recherches qui s’intéressent aux productions artisanales, artistiques, intellectuelles et scientifiques à travers une histoire culturelle, économique et sociale de l’Italie et de la Méditerranée occidentale. Les opérations sélectionnées pour cet axe ont recours aux différents outils et méthodes de l’archéologie, de la philologie et des sciences historiques et sociales, pour éclairer les conditions d’élaboration et de production, les usages et les modes de circulation des œuvres et des savoirs en fonction des acteurs, des milieux, des outils et des pratiques sur le temps long.

 

 

 

p
a
r
t
a
g
e
r