Lieux de culte et nécropoles de Pompéi

Calendrier : De 2012 à 2016
Coordination : William Van Andringa (Université de Lille 3), Thomas Creissen (Éveha International), Henri Duday (directeur de recherche émérite au CNRS)
Axe 2. Dynamiques territoriales

Présentation :

Programme Fortuna (2008-2016) : étude de trois lieux de culte de Pompéi

Entre 2008 et 2012, des campagnes de relevés et de fouilles ont concerné trois lieux de culte de Pompéi :

(1) le temple de Fortune Auguste situé à un carrefour majeur au nord du forum. L’aedes a été financée par un évergète local (M. Tullius) dans la dernière décennie avant notre ère. Les relevés et l’étude stratigraphique du temple et de son environnement urbain ont permis de préciser les modalités d’implantation de l’édifice dans un quartier urbain dont il est possible de suivre l’évolution entre le VIe siècle av. J.-C. et l’époque impériale. Des données inédites concernent les phases de chantier et de construction du temple. Le sujet est prétexte à la réouverture du dossier concernant la fondation et la consécration d’un lieu de culte à l’époque romaine.

(2) le sanctuaire de Sant’Abbondio situé à 500 m au sud de la ville antique. Une campagne de sondages menée en 2008 a donné des résultats probants concernant l’histoire controversée de ce temple dorique républicain que l’on peut dater désormais du milieu du IIIe siècle av. J.-C. Le sanctuaire est consacré à un couple de divinités pompéiennes Dionysos/Loufir et Aphrodite/Herentas, ce qui explique pourquoi le lieu ne semble pas avoir été affecté par l’affaire des Bacchanales, étant au contraire restauré dans la première moitié du IIe siècle av. J.-C. (adjonction de la rampe et d’un autel). Le sanctuaire subit une nouvelle phase de restauration à l’époque augustéenne. Ces recherches sont désormais publiées : MEFRA 2013-1 : http://mefra.revues.org/1255

(3) le fulgur conditum de la maison des Quatre Styles (I, 8, 17) est constitué d’un tertre recouvrant une fosse installée dans le jardin d’une maison pompéienne. Une tuile portant l’inscription fulgur permet d’identifier le rituel de l’enterrement de la foudre. La fouille minutieuse du comblement de la fosse a fourni des données permettant de restituer les modalités d’ensevelissement des matériaux de la maison touchée par la foudre. Une partie des matériaux a été versée dans la fosse, une autre a été utilisée pour la composition d’un tertre bâti composé de chapes de mortier superposées. Cette fouille permet de reprendre sous un angle archéologique le dossier concernant la gestion d’un prodige par ailleurs mal connue par les textes.

Programme Porta Nocera 2 (2014-2016) : les tombes comme lieux de culte

 De 2003 à 2007, un programme de recherches a été conduit sur un quartier de la nécropole de Porta Nocera (enclos 21, 23, 25 et 25a OS), donnant lieu à une réflexion d’ampleur sur les pratiques et la gestion des espaces funéraires à l’époque romaine. Cette étude est désormais achevée et les résultats intégralement présentés dans un ouvrage en deux volumes. Ce travail de synthèse conduit en équipe a donné lieu à un questionnement renouvelé et inédit ouvrant sur un nouveau projet, focalisé sur le même secteur de la nécropole, qui concerne la méthodologie appliquée à l’archéologie funéraire et l’étude de la mort à l’époque romaine.

Le nouveau projet présenté pour les années 2014-2016 prévoit six objectifs principaux : 1. Étudier les tombes de la première génération de colons, 2. Travailler sur les stratégies familiales mises en œuvre dans l’organisation des tombes et enclos, 3. Compléter les observations sur l’évolution des rites funéraires entre la fondation de la nécropole et la disparition de la ville en 79, 4. Étudier les comportements funéraires des années qui précèdent l’éruption de 79, 5. Précisez la définition archéologique des structures funéraires (monumentum, sepulcrum, ustrinum, etc.), 6. Étudier le secteur situé entre les tombeaux et la muraille urbaine de manière à proposer une réflexion sur la définition du suburbium à l’époque romaine.

 La méthode et les moyens utilisés sont les mêmes que lors du projet précédent : réaliser une fouille ciblée, conduite en fonction des questions posées ; enregistrement minutieux et le plus exhaustif possible des contextes et des objets ; participation d’une équipe interdisciplinaire, experte en archéologie funéraire et dans les disciplines associées, anthropologie, céramologie, archéozoologie, carpologie, micromorphologie des sols, etc. Le calendrier prévu est une campagne de fouille annuelle avec un volet destiné à la formation en archéologie funéraire.

 

 

 

 

Partenaires :

  • Université de Lille - Halma-Ipel–UMR 8164 (CNRS, Lille 3, MCC)
  • Centre Jean Bérard
  • Musée Oiasso d’Irun / Association Arkeolan
  • Société archéologique Éveha international
  • Soprintendenza archeologica di Pompei

Calendrier des opérations :

Les campagnes de fouilles (2008-2012) ont été suivies de campagnes d’étude et d’analyse des données sur le terrain (2013-2014). La dernière phase est celle de la préparation de deux monographies : (1) Le temple de Fortune Auguste et son environnement urbain ; (2) Le fulgur conditum de la maison des Quatre Styles (2015-2016)

 En septembre 2014, une campagne préliminaire a porté sur un terre-plein situé entre l’enclos 23 OS et le tombeau 27 OS. La fouille était destinée à affiner les méthodes d’approches en archéologie funéraire et à définir des secteurs d’études pour les années à venir. Il s’agissait également de construire une équipe qui puisse intervenir dans tous les champs disciplinaires de l’archéologie funéraire.

En 2015 et 2016, plusieurs secteurs de la nécropole de Porta Nocera seront fouillés de manière à répondre aux questions posées.

 

 

Résultats attendus :

  • Deux ou trois volumes dans la CEF.
  • Une table-ronde.

Participation EFR :

  • Missions pour les membres de l’équipe.

Rencontres scientifiques de l'EFR

Le détail des rencontres est mis en ligne sur le site quinze jours avant (rubrique Événements).

Contacts :

Section Antiquité : Giulia Cirenei secrant(at)efrome.it

Section Moyen Âge : Grazia Perrino secrma(at)efrome.it

Section Époques moderne et contemporaine : Claire Challéat secrmod(at)efrome.it

 

 

Prochaines manifestations

 

Presentazione di libro

 

 

 

Seminario Italia contemporanea ottobre-dicembre 2017 / Modern Italy Seminar october-december 2017

 

 

 

 

 

Journées d’étude, Musée du Louvre-Lens, 14 et 15 décembre 2017

 

 

 

Seminario Internazionale di Studi - Salerno

 

 

Circolo Medievistico Romano, 12 dicembre 2017

Le 12/12/2017 à École française de Rome (Piazza Navona 62), salle de séminaire

 

San Marco, Venezia, Reichenau: passaggi di persone, culti e reliquie tra i due lati delle Alpi nel X secolo

 

 

 

Exposition - Museo del territorio di Foggia

 

 

p
a
r
t
a
g
e
r