Transitions funéraires : de la cité antique à l’Église médiévale

Catégorie : La recherche
Lieu et date :

École française de Rome

Du 06/09/2018 à 09h00 au 07/09/2018 à 18h30

Colloque du programme TRANSFUN

Programme

Transitions funéraires en Occident de l’Antiquité à nos jours

Fondé sur le constat d’une mutation anthropologique du rapport à la mort et aux morts au sein du monde contemporain, ce programme explore les différentes dimensions de cette mutation et rles grandes transformations qui ont caractérisé les pratiques funéraires en Europe et dans les espaces méditerranéens depuis la fin de l’époque protohistorique.
Il s’agit pourtant moins de réécrire une histoire de la mort en Occident que d’appréhender et de comprendre la métamorphose des systèmes funéraires au fil des siècles. Les manifestations et les enjeux en sont multiples : les institutions, les structures sociales, les croyances et les rituels religieux, l’expression matérielle et l’ancrage topographique, l’effet des évolutions démographiques ou des crises de mortalités de masse sont autant de points d’observation envisagés. Pluridisciplinaire et pariant sur l’intérêt comparatiste de la longue durée, ce programme permet d’intégrer la masse considérable de données archéologiques relatives aux sociétés anciennes produites au cours des décennies précédentes et d’appréhender les rites funéraires à l’aune des analyses et des acquis de l’ensemble des sciences sociales. Par ce biais, ce sont aussi les notions de normes, de transformations et de dynamiques sociales et, au-delà peut-être, la notion même de périodisation historique qui seront interrogées à nouveaux frais.
Pour ce programme, l’École française de Rome fédère cinq institutions partenaires (les universités de Paris-Est Créteil, de Côte d’Azur, d’Aix-Marseille, de Padoue et de Bordeaux) ainsi qu’un réseau international de chercheurs travaillant en France, en Italie, en Allemagne ou aux États-Unis.
Ce colloque fait suite à une première rencontre organisée en juin 2017 à l’Université Paris - Est Créteil.

p
a
r
t
a
g
e
r