Richesse, pauvreté et exclusion dans les sociétés du haut Moyen Âge

Catégorie : L'EFR La recherche
Du 10/03/2016 au 12/03/2016
Colloque

L’exclusion dans les sociétés du haut Moyen Âge

III

La richesse, la pauvreté et l’exclusion

de la christianisation à la chrétienté en Occident (IVe-XIIe siècle)

 

Reims, 10-12 mars 2016

 

Après deux premières rencontres sur « l’anathème et l’excommunication » (Rome, 2012, publié chez Brepols) et sur « la construction du sujet exclu » (Padoue, 2014, en cours de publication), la dernière rencontre du programme sur l’exclusion dans les sociétés du haut Moyen Âge sera consacrée aux formes économiques de l’exclusion.


Les écrits des milieux ascétiques des IVe et Ve siècles stigmatisaient aussi bien les riches chrétiens que les clercs qui œuvraient à l’enrichissement de l’Eglise. Les discours chrétiens de la fin de l’Antiquité étaient cependant loin d’être tous aussi sévères envers les richesses terrestres, et le don fut considéré au final comme une transaction éminemment religieuse. Posséder n’était pas en soi un motif d’exclusion ou de dénigrement du chrétien, qui accumulait aussi des trésors dans l’au-delà.


Si la solidarité était au fondement du discours chrétien, centré sur la charité et réprouvant la cupiditas, les sociétés altomédiévales distinguaient toujours en leur sein pauperes et potentes. Et richesse et pauvreté influèrent diversement sur le destin des libres et des non-libres. La diffusion et l’efficacité des discours sur les pratiques relevant de l’économique sont alors variables. Mais ceux-ci jouent à l’évidence un rôle essentiel sur le sentiment d’inclusion ou d’exclusion, pour les pauvres comme pour les riches.


Les traces de la marginalité économique, dans les villes ou dans les maisons, sont difficiles à déceler. L’individu pauvre est-il en réalité invisible pour les riches, tel saint Alexis, rendu méconnaissable à sa famille-même ?


Comité scientifique : Stéphane Gioanni (Ecole Française de Rome), Sylvie Joye (Université de Reims/Institut Universitaire de France), Régine Le Jan (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Lamop)



Lieu : Université de Reims, campus Croix-Rouge (57 rue Pierre Taittinger), amphithéâtre du bâtiment Recherche. Pour tout renseignement à Reims :

sarah.castillo-amacho@univ-reims.fr
sylviejoye@hotmail.com


Le programme du colloque peut être téléchargé ici



Jeudi 10 mars 2016 – après-midi (14.30-18.00)

Accueil : Sylvie Joye (Reims/IUF)

Introduction : Laurent Feller (LAMOP/Paris 1)

Présidence : Stéphane Gioanni (EFR)

Statut, travail et exclusion économique (1)
- Christel Freu (Univ. Laval, Québec) : Nec eum laboris sui mercede defrudes (Ambroise de Milan, De Tobia, 24, 92) : travail et inégalité sociale dans l’Antiquité tardive
- Ariane Bodin (Paris Ouest) : Le comportement des clercs face aux riches devenus pauvres en Afrique et en Italie romaine dans l'Antiquité tardive. Exclusion économique ou exclusion sociale?
(discussion)
(pause)

Le discours économique chrétien : pauvreté terrestre et trésor céleste
- Valentina Toneatto (Univ. Rennes) : Réflexions chrétiennes sur l’exclusion et l’économie à la fin de l’Antiquité et au très haut Moyen Âge
- Giacomo Todeschini (Univ. Trieste) : Les pauvres et l'indignitas dans la canonistique avant le XIIe siècle
(discussion)


Vendredi 11 mars 2016 – matin (9.30-13.00)

Présidence : Régine Le Jan (LAMOP/Paris 1)

- Eliana Magnani (CNRS, Lamop) : Thésauriser spirituellement sur terre. Enjeux de l’exégèse matthéenne carolingienne
- Conrad Leyser (Oxford) : Filthy lucre : Simony and the discourse of social contamination in Humbert of Silva Candida
(discussion)
(pause)

Temps de crise et temps d’opulence : s'adapter, exclure ou être exclu
- Vito Lorè (Roma 3) : Esclusione e condivisione nelle concessioni della tradizione politica longobarda
- Cristina La Rocca (Univ. Padoue) : Les femmes italiennes et leur exclusion progressive des biens familiaux au haut Moyen Âge
- Marcelo Cândido da Silva (USP, São Paulo) : Exclusion et famine à l’époque carolingienne
(discussion)

(déjeuner sur place)


Vendredi 11 mars 2016 – après-midi (14.00-17.30)

Présidence : Cristina La Rocca (Padoue)

Pauvreté, esclavage et exclusion : société, économie et morale

- Kate Cooper (Manchester Univ.) : Slavery and social exclusion: Christian advice to late Roman landowners
- Judith Evans Grubbs (Emory Univ.) : Child Enslavement and the Rhetoric of Poverty in Late Antiquity
(discussion)
(pause)

- Étienne Renard (UNamur) : De la pauvreté à la servitude dans les royaumes mérovingiens et carolingiens : le(s) chemin(s) d'une exclusion ?
- Rachel Stone (Londres) : The morality of exclusion in the Carolingian world : the poor and the unfree
(discussion)


Samedi 12 mars 2016 – matin (9.30-13.00)

Présidence : Geneviève Bührer-Thierry (LAMOP/Paris 1)

Statut, travail et exclusion économique (2)
- Céline Martin (Univ. Bordeaux Montaigne) : Exclure le pair et l’intrus : exil et confiscation en Hispanie visigothique
- Charles West (Univ. Sheffield) : “There is not an evil that does not bring profit”: economic and social exclusion in the Versus de Unibove
- Lucie Malbos (Evry/Lamop) : ... ibi multi essent negotiatores divites... Riches, pauvres et exclus dans les milieux portuaires scandinaves au IXe siècle
(discussion)

Wendy Davies (UCLondon) : conclusions


Durée des communications : 25/30 minutes