Les lieux de l’hospitalité dans l’Antiquité méditerranéenne

Catégorie : L'EFR La recherche
Lieu et date :

l'École française de Rome

Du 03/07/2017 au 04/07/2017

Atelier de recherche

Les lieux de l’hospitalité dans l’Antiquité méditerranéenne

Ce 6e atelier du projet HospitAm est consacré aux lieux de l’hospitalité dans l’Antiquité méditerranéenne. L’attention des historiens et des archéologues s’est largement concentrée, dans cette perspective, sur l’étude des lieux d’accueil provisoire du monde romain et, plus précisément sur la question des stations routières publiques développées, à partir du Ier s. ap. J.-C., dans le cadre du système d’accueil étatique dit du cursus publicus. Notre ambition, dans le cadre de cet atelier, est de déplacer le curseur vers l’hospitalité gratuite , s’accomplissant dans un cadre privé ou public, en considérant cette fois le contexte méditerranéen dans son ensemble, entre Antiquité et Haut Moyen Âge. Nous entendons placer au centre de notre réflexion la question de l'identification des lieux dédiés à l’hospitalité dans le contexte de la Méditerranée antique, sur le temps long, tant d’ailleurs pour l’hospitalité de table que pour celle incluant un hébergement, éventuellement associée à des divertissements, des services administratifs, des soins etc.  : nous pourrons ainsi contribuer au débat historiographique sur l'accueil et son inscription spatiale à la période antique, en le prolongeant dans le sens des pratiques de réception gratuite, tout en élargissant la réflexion à l'ensemble de l'Antiquité méditerranéenne.

Le projet HospitAm (Hospitalités dans l'Antiquité méditerranéenne : sources, enjeux, pratiques discours), coordonné par Claire Fauchon-Claudon (ENS de Lyon-HiSoMA UMR 5189) et par Marie-Adeline Le Guennec (École française de Rome, Section Antiquité -HiSoMA UMR 5189), est un projet émergent de l'ENS de Lyon dédié à l'exploration de la notion d'hospitalité dans le contexte du bassin méditerranéen, entre Antiquité et Haut Moyen Âge. Qu'on l'entende dans son sens général de pratique gratuite de réception ou qu'elle s'incarne dans des conventions particulières d'accueil entre individus et/ou groupes, l'hospitalité et ses réseaux jouent un rôle décisif dans l'organisation, la gestion et l'encadrement des mobilités humaines en Méditerranée, et ce à l'échelle de l'ensemble de l'Antiquité : le projet HospitAm entend contribuer à une meilleure connaissance de ce phénomène complexe, entre pratiques, discours et représentations, continuités et ruptures diachroniques, diversités et permanences régionales.

Télécharger le programme en PDF

Consulter le carnet hypothèses

p
a
r
t
a
g
e
r