Les collines dans la représentation et l'organisation du pouvoir à Rome

Catégorie : La recherche
Lieu et date :

Saint-Étienne + Lyon

Du 06/11/2015 au 07/11/2015

Colloque

Au cœur de la légende, les collines de Rome s'articulent au récit de la fondation, mais aussi des premières dissensions qui caractérisent l'histoire de la cité à venir.

Les collines, sept ou davantage, marquent indéniablement la topographie et ont un rôle dans la construction de l'espace urbain de la cité. Née sur le Palatin, au détriment de l'Aventin, l'Urbs ne se constitue cependant véritablement qu'en se dotant d'un centre civique en contrebas des collines, sur le forum dès l'époque royale. Le forum et également le champ de Mars, où se fait le recensement et se réunissent les comices centuriates, deviennent les lieux centraux de la vie politique à l'époque républicaine, et la colline peut inspirer méfiance ou permettre l'affirmation d'un pouvoir alternatif. La symbolique et la fonctionnalité des collines de Rome résultent d'une histoire complexe et en mouvement, où se croisent faits historiques et exégèses, qui créent progressivement des stéréotypes, véhiculés jusqu'aux âges contemporains, sur la ville aux sept collines.

Ce programme sur les collines et le pouvoir à Rome s'inscrit dans la préparation du prochain Congrès international de la Société Internationales d'Études Néroniennes, Neronia X, qui aura lieu à Rome à l'automne 2016. Ce congrès, organisé en collaboration avec l'École française de Rome, le Laboratoire HiSoMA UMR 5189 et le LabEx Archimede, portera sur « Le Palatin, émergence de la colline du pouvoir à Rome de la mort d'Auguste au règne de Vespasien, 14-79 ap. J.-C. ».

Le colloque des 6 et 7 novembre 2015, organisé par la Société Internationale d'Études Néroniennes, HiSoMA UMR 5189, l'Ecole française de Rome et l'Université de Saint-Étiennepermettra d'offrir un regard circonstancié sur le thème du Congrès, de prendre du recul vis-à-vis de l'ascension palatine du pouvoir impérial, mais aussi d'en souligner l'enjeu en questionnant le rôle structurant des reliefs dans la vie et l'imaginaire politiques romains. Le programme des journées prévoit des études croisées d'archéologues, d'historiens et de littéraires, dans un champ chronologique large de l'histoire de Rome, de la fondation à l'Empire tardif. Les Actes de ce colloque seront publiés dans un numéro des Scripta Antiqua des éditions Ausonius à Bordeaux.

Télécharger l'affiche et le programme du colloque

p
a
r
t
a
g
e
r