Administrer l'exil (XIVe-XIXe siècle)

Catégorie : La recherche
Lieu et date :

l'Université Paris-Est Créteil

Du 27/06/2018 au 28/06/2018

Journée d'étude internationale

L’exil prend des formes juridiques et matérielles très différentes entre le XIVe et le XIXe siècle.
Cette rencontre vise à étudier l’administration de ce type particulier d’étranger qu’est l’exilé et les techniques de gouvernement qui y sont associées, tant dans le pays de départ que dans les espaces de transit que d’accueil. Les zones couvertes sont l’Europe occidentale, méditerranéenne et centrale.
Cette vaste étude de l’administration de l’exil permettra donc de faire le point sur les arsenaux juridiques, leurs logiques internes et leurs variations au cours des siècles, sur les pratiques mises en œuvre du côté du pouvoir comme des individus, et enfin de réfléchir aux fonctions de l’exil sur un temps long, en restant attentif à des contextes étatiques différents, de la commune aux Empires (Espagne, Saint-Empire romain germanique), de l’État monarchique à l’État nation.

Organisation: Catherine Brice, Professeure d'histoire contemporaine, membre du CRHEC.

 

Programme

  • Mercredi 27 juin 2018

14h00 Introduction, présentation
14h30 Giuliano Milani, (UPEM, ACP)
Gouverner les bannis dans l’Italie communale (XIIIe et XIVe siècle) : vingt ans de recherches.

15h00 Eva Kowalská (Slovak Academy of sciences, Bratislava)
Strategies of living in exile: The case of Hungarian exiles from the 1670es.

15h30 Viviane Rosen Prest (UPEC, CAECE)
Un État dans l’État ?
Administrer les réfugiés protestants français en Brandebourg-Prusse (1685-1809).

Pause
16h30 Gilles Bertrand (UGA)
Reconnaître, classer et contrôler les Français réfugiés à Venise à la fin du XVIIIe siècle 1790-1797).

17h00 Jeanne-Laure Le Quang (IHMC/IHRF, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne).
Administrer l’exil intérieur : l’envoi en « surveillance spéciale » sous le Consulat et le Premier Empire (1799-1815).

17h30 Agostino Bistarelli (Giunta Centrale per gli studi storici, Rome)
La gestione degli esuli italiani a Tarragona nel 1821.

18h Camille Cordier Montvenoux (Université Clermont-Auvergne)
MSH, laboratoire CHEC (Centre d’Histoire, Espaces et Cultures)
S’adapter, négocier ou subir ? Être réfugié politique dans le Puy-de-Dôme, 1823-1848

18h30 -19h Discussion.
Delphine Diaz (Université de Reims-Champagne Ardennes)
Anna Maria Rao (Università Federico II, Naples)

  • Jeudi 28 juin 2018

09h30 Susanne Lachenicht (Université de Bayreuth)
Langages de l’administration de l’exil (XVIIè-XVIIIème siècles).

10h00 Antonin Durand (Ecole Normale supérieure)
Suppliques et doléances d’exilés en Piémont aux lendemains de 1848.

10h30 Christos Aliprantis (Ph.D. candidate, University of Cambridge)
Political Exiles of the 1848-49 Revolutions in Greece: Conservativism and Administrative Innovation in 19th century Mediterranean.

Pause

11h30 Catherine Brice (UPEC)
L’amnistie comme modalité d’administration de l’exil. (Etats pontificaux, 1831-1850).

12h00 Thomas Beugniet (Université de Nantes)
Transcender les frontières.
Contrôle, surveillance et répression des anarchistes italiens (1880-1914)

12h30- 13h30 Discussions.
Delphine Diaz (Université de Reims-Champagne Ardennes)
Anna Maria Rao (Università Federico II, Naples)

p
a
r
t
a
g
e
r