Les Mélanges

L’École française de Rome publie un périodique, les Mélanges de l’École française de Rome. Ceux-ci, nés à la fin du XIXe siècle comme Mélanges d’archéologie et d’histoire, divisés en deux séries en 1971 (Antiquité et Moyen Âge, Temps Modernes), comportent depuis 1989 trois séries : Antiquité (MEFRA), Moyen Âge (MEFRM), Italie et Méditerranée modernes et contemporaines (MEFRIM), en deux livraisons annuelles chacune. De création plus récente, les MEFRIM publient dans toutes les disciplines relevant des sciences humaines et sociales – histoire, mais aussi anthropologie, droit, géographie, sociologie, sciences politiques… – des articles relatifs à l’Italie et à la Méditerranée modernes et contemporaines jusqu’au temps présent, y compris dans leurs interactions avec le reste du monde.

Les Mélanges sont une revue internationale de rang A à comité de lecture. Ils accordent une place importante aux travaux nourris des sources romaines, italiennes, balkaniques et maghrébines, et publient des dossiers thématiques coordonnés par un ou plusieurs spécialistes, des éditions de sources, ainsi que des articles dans leur section des varia. Les textes sont publiés en français, en italien, en anglais, en allemand et en espagnol, avec des résumés dans la langue de l’auteur et en anglais.

La Chronique des activités archéologique 

La Chronique présente des comptes-rendus d’opérations archéologiques auxquelles l’École française de Rome est associée ou qui sont conduites par des équipes françaises en Italie, en Afrique du Nord et dans les Balkans. Les responsables des opérations y présentent les résultats préliminaires de leurs recherches archéologiques, de la Préhistoire à la fin du Moyen Âge. La Chronique, auparavant publiée au sein des Mélanges de l’École française de Rome, fait depuis 2012 l’objet d’une publication propre, électronique et à flux continu sur https://journals.openedition.org/cefr/    

La Bibliothèque des Écoles françaises d’Athènes et de Rome

En 1876, Albert Dumont, alors directeur de l’École française d’Athènes, fonde la Bibliothèque des Écoles françaises d’Athènes et de Rome (BEFAR) pour permettre la publication des thèses des membres des deux institutions. Pour la partie romaine, cette collection a désormais vocation à accueillir toute monographie tirée des travaux des anciens membres (doctorat, habilitation à diriger des recherches, ou tout travail résultant de leur séjour à l’École française de Rome).  

La Collection de l’École française de Rome

L’École française de Rome a créé en 1964 les Suppléments aux Mélanges qui deviendront en 1972 la Collection de l’École française de Rome. Elle rassemble les ouvrages collectifs issus des programmes de recherches, les publications des chantiers de fouilles, des monographies. Elle couvre une vaste chronologie allant de la préhistoire aux temps présents.

Roma Antica

Dans les années 1980, l’EFR et la Surintendance archéologique de Rome ont ouvert cette collection destinée à des publications communes, en particulier aux résultats des fouilles menées par l’EFR sur le territoire placé sous la tutelle de ladite Surintendance.  

Sources et documents

Cette collection est la continuation de la collection Sources et documents d’histoire du Moyen Âge fondée par André Vauchez à la fin des années 1990. Cette nouvelle série s’ouvre à l’édition critique de sources de toutes époques, y compris à la publication des matériaux des sciences sociales.  

Acta Nuntiaturae Gallicae

Née en 1961 en collaboration avec l’Université pontificale Grégorienne, la collection a pour objectif de publier la correspondance des ambassadeurs du Saint-Siège, nonces et légats en France sous l’Ancien Régime.  

Des catalogues d’expositions et la Bibliographique analytique de l’Afrique antique

Divers travaux sont édités en dehors des séries traditionnelles : des monographies de grands monuments (Le palais Farnèse, La villa Médicis), des catalogues d’expositions dont l’École assure la présentation scientifique, une bibliographie critique courante des travaux sur le Maghreb antique (Bibliographie analytique de l’Afrique antique).  

Les Classiques École française de Rome

En 2014, l’École française de Rome a lancé sa nouvelle série intitulée Classiques École française de Rome, disponible en librairie. Dans un format semi-poche et à un prix accessible (de 20 à 25 €), cette série propose au public des titres désormais incontournables mais jusqu’à présent épuisés au catalogue. Suivant un rythme régulier de publication, les Classiques sont également accompagnés de préfaces ou postfaces d’actualisation et d’ajouts bibliographiques. En reprenant les succès de la Collection et de la BEFAR, autant d’ouvrages devenus des usuels de la recherche en histoire, en archéologie ou en sciences sociales, la série se présente ainsi comme un éclairage du passé et du monde contemporain. Elle intéressera à la fois les enseignants des collèges, lycées ou universités, les étudiants, ainsi que le grand public cultivé et curieux.  

Registres et lettres des papes

Cette série inaugurée par le premier directeur de l’EFR, Auguste Geffroy, a publié depuis sa création les registres des papes du XIIIe et ceux du XIVe siècle. La tâche se poursuit en collaboration avec le Centre interuniversitaire d’histoire et d’archéologie médiévales de Lyon (UMR 5648), l’Institut de recherche et d’histoire des textes (CNRS, Paris). L’éditeur Brépols en assure la publication électronique depuis les années 2000 sous le titre d’Ut per litteras apostolicas.

L'École française de Rome vous propose une bibliographie des ouvrages disponibles au catalogue de l’École française de Rome qui vous aidera à préparer la nouvelle question d'histoire ancienne « Le monde romain de 70 av. J.-C. à 73 ap. J.-C. » au programme de l'agrégation externe d'histoire 2015.

 

 

 

p
a
r
t
a
g
e
r