Loron, Tar Vabriga - Istrie, Croatie

  • Villa de Santa Marina : la citerne (V. De Leonardis, EFR/CCJ)

  • Loron : la cour centrale de l'atelier avec réservoir d'eau et fontaine (G. Brun, EFR)

  • Le promontoire de Loron et les zones de fouilles (C. Taffetani, EFR/CCJ)

  • Début Ier s. ap. J.-C. - Ve s. ap. J.-C.  époque romaine

Loron est une grande propriété aristocratique d'époque romaine, implantée  vers 10 ap. J.-C. sur un promontoire côtier appartenant au territoire de la colonie de Parentium (Poreč) en Istrie (Croatie). Débutées en 1994, les fouilles réalisées par Francis Tassaux et le musée territorial du Parentin (Zavičajni muzej Poreštine) ont mis en avant la fonction productive du domaine, bien attestée par la production d'amphores à huile Dressel 6B exportées vers l'Italie du Nord et le limes danubien. Grâce aux timbres, on connaît jusqu'au IIe s. ap. J.-C. la liste des prestigieux propriétaires de Loron, des membres éminents de l'ordre sénatorial (Sisenna Statilius Taurus, fils du grand Statilius Taurus, ami d'Auguste, Messaline ; Calvia Crispinilla), puis des empereurs, de Domitien à Hadrien.  De 1994 à 2011, une équipe internationale associant l'institut Ausonius de l'université de Bordeaux Montaigne, l'université de Padoue et l'Ecole française de Rome a dégagé un grand atelier céramique sur la rive sud du promontoire, caractérisé par un plan d'architecte particulièrement fonctionnel (Ier-Ve s. ap. J.-C.). Depuis 2012, la mission franco-croate dirigée par Corinne Rousse et le musée territorial du Parentin étudie un vaste secteur résidentiel installé sur la rive nord, correspondant probablement à la villa maritime. Ce programme porte également sur l'organisation du domaine à l'échelle du promontoire et l'évolution du paysage littoral. Il est soutenu par l'Ecole française de Rome, le ministère des affaires étrangères et le centre C. Jullian de l'université d'Aix-Marseille (UMR 7299).  

 

  • Bibliographie sommaire:

M.-B. Carre, V. Kovačić, F. Tassaux, L'Istrie et la mer. La côte du Parentin dans l'Antiquité, Bordeaux, Ausonius, Mémoires 25, 2011 (Sjeverno priobalje poreštine u antici, Poreč, 2012).

C. Rousse, M.-B. Carre, V. Kovačić  « Loron / Santa Marina - Busuja (Tar-Vabriga, Poreč, Croatie) », Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome, 2013.

URL : http://cefr.revues.org/1009

C. Rousse, V. Kovačić, S. De Larminat, V. De Leonardis, C. Taffetani, F. Terrizzi, « Loron / Santa Marina (Tar-Vabriga, Poreč, Croatie) », Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome, 2014. URL : http://cefr.revues.org/1212.

F. Tassaux, R. Matijašić & V. Kovačić, Loron (Croatie). Un grand centre de production d’amphores à huile istriennes (Ier-Ive s. P.C.), Bordeaux, Ausonius- Mémoires 6, 2001.

p
a
r
t
a
g
e
r