Colloque international - Les infiltrations mafieuses au sein de l’administration publique locale

Catégorie : La recherche
Lieu et date :

Rome - EFR

Du 03/10/2016 au 04/10/2016


L’École française de Rome organise, les 3 et 4 octobre 2016, en collaboration avec l’Institut français Italia, Avviso pubblico et l’Université de Grenoble Alpes, un colloque international consacré aux infiltrations mafieuses au sein de l’administration publique locale.

 

Trop souvent interprété comme un dysfonctionnement, une crise ou encore une « criminalisation» du système de gouvernement local, le phénomène des infiltrations mafieuses au sein de l’administration publique locale repose sur des interactions complexes entre les pouvoirs criminels, les pouvoirs publics et les administrés. L’enjeu de ce colloque est de plonger au cœur de cette complexité afin, d’une part, de dévoiler les limites d’une approche italo-centrée faite en termes seul de malgoverno et, d’autre part, d’identifier les points de convergence et de divergence entre les différentes formes de médiations informelles, de nature criminelle ou non, grâce à une mise en perspective du cas italien avec d’autres situations.


Cette rencontre constituera un moment de dialogue entre les chercheurs, les experts et les principaux protagonistes de la lutte contre les infiltrations mafieuses en vue d'élaborer une analyse collective de la situation et de réfléchir sur la place des régulations informelles dans les sociétés contemporaines.

Une conférence-débat publique avec les Autorités clôturera la journée.

 

Lieu : École française de Rome, Piazza Navona 62

Sur inscription obligatoire : formulaire en ligne →

 

Programme détaillé


LUNDI 3 OCTOBRE

 

9h00 ACCUEIL DES PARTICIPANTS

Fabrice Jesné, Directeur des études pour les époques moderne et contemporaine, École française de Rome

Benoit Tadié, Attaché de coopération universitaire, Institut français Italia

Pierpaolo Romani, Directeur de l’ONG Avviso Pubblico

Thierry Delpeuch, Chercheur en sociologie et science politique au CNRS, PACTE, Sciences Po Grenoble - Université Grenoble Alpes


9h30  INTRODUCTION

Céline Torrisi, (Doctorante en droit public, juriste au service de droit comparé de la Cour constitutionnelle italienne), Les infiltrations mafieuses au sein de l’administration publique locale : la spécificité italienne en question.  

Jacques de Saint Victor (Professeur d’Histoire du droit et des idées politiques, Université Paris 13/CNAM), Mafia et gouvernements locaux en Italie de l’Unité à nos jours.

10h30 - 13h00  PREMIÈRE SESSION
LES INFILTRATIONS MAFIEUSES AU SEIN DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES EN ITALIE DE 1991 A NOS JOURS

Modérateur : Enzo Ciconte (Spécialiste d’Histoire de la criminalité organisée, Université Roma Tre)

Giulio Marotta (Coordinateur de l’Observatoire parlementaire de Avviso Pubblico), Les communes dissoutes pour infiltrations mafieuses : une analyse quantitative.

Vittorio Mete (Sociologue, enseignant-chercheur à l’Université de Florence), Pour une analyse socio-politologique des dissolutions des conseils municipaux pour infiltrations mafieuses.

Marco Magri (Professeur de droit administratif, Université de Ferrare), La dissolution des conseils municipaux pour infiltrations mafieuses : entre anciens et nouveaux doutes de constitutionnalité.

Alberto Vannucci (Professeur de sciences politiques, Université de Pise), Corruption et infiltrations mafieuses au sein des collectivités territoriales.

Débat

14h00 - 17h15 DEUXIÈME SESSION
GOUVERNER LES  AUX PRISES AVEC LE PHÉNOMÈNE MAFIEUX

Modérateur : Marco Magri  (Professeur de droit administratif, Université de Ferrare)

Renato Natale (Maire de Casal di Principe), Gouverner les territoires aux prises avec le phénomène mafieux.

Carmen Perrotta (Directrice de la Direction centrale de l’administration déconcentrée du Gouvernement et des autonomies locales, Italie), Le rôle du Ministère de l’Intérieur en matière de contrôle sur les organes politiques des collectivités territoriales. Le cas de la dissolution des conseils municipaux ou provinciaux pour infiltrations mafieuses.

Antonio Ardituro (Magistrat, membre du Conseil Supérieur de la Magistrature, Italie), Le rôle de la magistrature dans la procédure de dissolution des conseils municipaux pour infiltrations mafieuses.


Carlo Schilardi (Conseiller d’État, Italie), Le rôle du juge administratif dans la procédure de dissolution des conseils municipaux pour infiltrations mafieuses.

Débat

18h00 - 19h30
CONFÉRENCE-DÉBAT - LA RÉFORME DE LA PROCÉDURE DE DISSOLUTION DES CONSEILS MUNICIPAUX POUR INFILTRATIONS MAFIEUSES.

Ouverture

Prof. Catherine Virlouvet, Directrice de l’École française de Rome

S.E. Catherine Colonna, Ambassadrice de France en Italie

 

Modérateur : Toni Mira (rédacteur en chef – Avvenire)

 

On. Angelino Alfano, Ministre de l’Intérieur (sous réserve)

On. Andrea Orlando, Ministre de la Justice

On. Rosy Bindi, Présidente de la Commission Parlementaire Antimafia

Roberto Montà, Président d'Avviso Pubblico


N.B. : Les organes de presse sont invités à la conférence.

 


 

MARDI 4 OCTOBRE

9h00 - 12h00 PREMIÈRE SESSION
LA CAPTURE DES GOUVERNEMENTS LOCAUX PAR LES POUVOIRS CRIMINELS : MISE EN PERSPECTIVE INTERNATIONALE



Modérateur : Thierry Delpeuch (Chercheur en sociologie et science politique au CNRS, PACTE, Sciences Po Grenoble - Université Grenoble Alpes, Spécialiste de sociologie du droit et des politiques de sécurité)

Charlotte Moge (Professeure agrégée d'italien et docteure en histoire contemporaine), L'application du « 416bis »  hors des aires traditionnelles : étude de cas de la Mala del Brenta et de « Mafia Capitale »

Jean de Maillard (Premier Vice-président du Tribunal de Grande Instance de Créteil), Le cas français.

Herrick Mouafo Djontu (Doctorant en droit public, Université Grenoble Alpes), Les paradoxes de l’obsession souverainiste des États face aux réseaux criminels : esquisse d’une illustration à travers « Boko Haram » (Cameroun-Tchad-Nigéria)

Angel Tuiran (Chercheur en droit public et sciences politiques, Universidad del Norte - Barranquilla, Colombie), Administration locale et conflits armés. L'instrumentalisation de la décentralisation dans les États à faible capacité institutionnelle.


Débat


13h00  17h00 DEUXIÈME SESSION
GOUVERNEMENTS LOCAUX ET MÉDIATIONS INFORMELLES : LES NOUVEAUX ENJEUX

LES ENJEUX SÉCURITAIRES

Modérateur : Jean-Pierre Darnis (Maitre de conférence HDR, Université de Nice,  Directeur du programme Défense et Sécurité de l’Istituto Affari Internazionali)

 


Stefano Silvestri, Conseiller Scientifique à l’Istituto Affari Internazionali, ancien sous-secrétaire d’État au ministère de la Défense

 

Béatrice Brugère, Secrétaire générale du syndicat national des magistrats Fo, Vice-procureur au Tribunal de Grande instance de Paris

 

Salvatore Vella, Conseiller de Cour d’Appel, Substitut du Procureur de la République d’Agrigente, appliqué à la Direzione distrettuale antimafia de Palerme


LES ENJEUX ÉPISTÉMOLOGIQUES

Modérateur : Alain Faure (directeur de recherche CNRS en science politique, PACTE, Université Grenoble-Alpes)


Intervention à trois voix :
Arrangements, informalité politique et gouvernement urbain. Discussion à partir d’études de cas en Italie et au Cameroun.
 
Sébastien Jacquot (Maître de conférences, Géographie physique, humaine, économique et régionale, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)


Fabrizio Maccaglia (Maître de conférences, Géographie physique, humaine, économique et régionale, Université de Tours)


Marie Morelle (Maîtresse de Conférences, HDR en Géographie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Débat et conclusions

 

Télécharger le programme en pdf

Scaricare il programma in pdf

 

Informations pratiques

Lien vers le formulaire en ligne d'inscription http://urlz.fr/479k

Le colloque sera retransmis en direct sur la chaîne Youtube de l'École française de Rome https://www.youtube.com/user/ecolefrancaisederome

 

 

p
a
r
t
a
g
e
r