Statuts, écritures et pratiques sociales en Méditerranée occidentale (XIIe-XVe siècle)

Category : L'EFR La recherche
Place and date :

l'EFR

From 06-26-2015 to 27/06/2015

Table ronde

Ce troisième colloque, toujours centré sur l’Italie communale et l’espace du Midi français, a pour but de replacer la matière statutaire au sein d’un ensemble de documents produit par les autorités communales, par des institutions de la commune et par une autorité supérieure. Il s’agit donc d’étudier le statut dans son paysage documentaire et de mesurer la circularité documentaire en repérant et en analysant toutes les interférences entre les statuts et les autres documents (sans revenir sur les emprunts textuels et la genèse des statuts, points déjà abordés lors des rencontres précédentes). Cette démarche vise également à faire varier les échelles concernant les émetteurs de statuts : commune, institution ou corporation, commune voisine, seigneur, cité, prince ou roi exerçant son dominium sur la commune. Ces différentes strates normatives se superposent et se complètent du niveau le plus haut ou le plus large (comtal, provincial ou royal) au plus restreint (professionnel) en passant par l’échelon communal. Complémentaires, ces diverses composantes peuvent aussi apparaître concurrentes et donner à observer des tensions entre les divers niveaux de réglementation, chacun de ceux-ci (réglementation des autorités souveraines, des communes, des métiers) espérant marquer son emprise, dominer un espace ou un secteur d’activité. Statuer peut, en ce sens, apparaître comme un enjeu social de toute première importance.

 

Programme de l'atelier

p
a
r
t
a
g
e
r