L’écrit dans l’espace urbain et périurbain

Category : La recherche Formations
Place and date :

Pompéi

From 07-11-2016 at 00:00 to 15/07/2016 at 00:00

Atelier doctoral

Atelier doctoral

L’écrit dans l’espace urbain et périurbain.
Lire et étudier les inscriptions dans leur contexte archéologique

Quelle que soit leur nature, les inscriptions forment une documentation essentielle pour l’historien du monde romain. Longtemps attachée aux seuls contenus des textes, l’épigraphie porte désormais une attention sans cesse plus poussée à leurs supports et surtout à leurs contextes. Par leur remarquable préservation, les cités campaniennes enfouies par le Vésuve fournissent un cadre incomparable pour appréhender les situations des différentes formes d’écrits, à travers ses usages quotidiens ou dans l’espace public. Les conditions de découverte, d’étude et de conservation de ces cités engagent cependant des questionnements spécifiques, relatifs par exemple aux phénomènes de déplacement, de dégradation, de destruction intentionnelle ou encore de disparition de la documentation, dans l’Antiquité́ aussi bien qu’à l’époque moderne.


Cet atelier doctoral souhaiterait présenter les enjeux, les questions et les méthodes relatifs à l’étude de la présence de l’écrit et de ses usages dans les espaces urbain et suburbain. Outre une introduction aux méthodes et aux outils de l’épigraphiste, les interventions chercheront à caractériser les pratiques épigraphiques touchant les différentes sphères qui forment le tissu d’une ville, dans ses manifestations quotidiennes ou exceptionnelles. Seront ainsi abordés : l’écrit comme vecteur de communication et d’expression du pouvoir public et de la collectivité dans une perspective chronologique large ; les apports de l’écrit à la connaissance de la topographie urbaine (aspects diachroniques et synchroniques) ; l’écrit en lien avec les espaces et les activités de production ; l’écrit dans les espaces funéraires et le rapport à la mort. Dans cette optique l’atelier prendra appui sur des dossiers provenant des cités campaniennes et, éventuellement, de l’Italie romaine, qui permettront une appréhension globale des textes dans leur contexte archéologique et topographique.


Télécharger le programme en PDF

p
a
r
t
a
g
e
r