Recrutement des membres à l’École française de Rome

Fondée en 1875, l’École française de Rome est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, placé sous la tutelle du ministère de l’éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Elle a pour mission fondamentale la recherche et la formation à la recherche  dans le champ de l’archéologie, de l’histoire et des autres sciences humaines et sociales, de la Préhistoire à nos jours. Son domaine d’intervention privilégié couvre un espace comprenant Rome, l’Italie, le Maghreb et les pays du Sud-Est européen proches de la mer Adriatique.

L'École française de Rome accueille chaque année des membres scientifiques qui se consacrent à des travaux de recherche dans les domaines relevant de l'établissement, en histoire, archéologie et sciences sociales, répartis en trois sections :

  • l'Antiquité
  • le Moyen Âge
  • les Époques moderne et contemporaine.

Pour l’année 2017-2018, dix-huit postes de membres de l’École française de Rome seront vacants ou susceptibles d’être vacants. Les nominations sont prononcées pour une durée d’une année à compter du 1e septembre 2017, et jusqu’au 31 août 2018. Elles peuvent être renouvelées, sur avis de la commission de recrutement, pour une deuxième et, éventuellement, pour une troisième année consécutive.

Déroulement et calendrier de recrutement

La prochaine campagne de recrutement sera ouverte mi-décembre 2016. Elle s'achèvera le 25 janvier 2017.

=> ATTENTION : Pour les recrutements au titre de l'année universitaire 2017-2018, la procédure d'envoi des dossiers de candidature a changé. Pour de plus amples renseignements, consulter la notice ici.

Commission d’admission

Pour les recrutements au titre de l'année universitaire 2017-2018, la composition de la commission d’admission des membres est la suivante (outre les trois directeurs des études de l'École française de Rome):

  • Mme Sandrine Agusta-Boularot, professeur d’archéologie romaine, université Paul Valéry-Montpellier 3 ;

  • Mme Anna Bellavitis, professeur d’histoire moderne, université de Rouen ;

  • M. Patrick Boucheron, professeur d’histoire du Moyen Âge, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ;

  • M. François Bougard, professeur d’histoire du Moyen Âge, université Paris Ouest Nanterre La Défense ;

  • M. Jean-Louis Briquet, directeur de recherches en sciences politiques, Centre Européen de Sociologie et Sciences Politiques (CESSP), CNRS-université de Paris 1 ;

  • Mme Cécile Caby, professeur d’histoire du Moyen Âge, université Lumière Lyon 2 ;

  • M. Julien Dubouloz, maître de conférences HDR d’histoire romaine, Aix-Marseille Université ;

  • Mme Mia Fuller, associate professor of Italian Studies, university of California, Berkeley;

  • M. Frédéric Hurlet, professeur d’histoire romaine, université Paris Ouest Nanterre La Défense ;

  • Mme Sabina Loriga, directrice d’études en histoire moderne et contemporaine, EHESS Paris ;

  • Mme Ilaria Taddei, maître de conférences d’histoire médiévale, université Pierre Mendès France Grenoble 2 ;
  • Mme Cinzia Vismara, professore associato di archeologia classica, università degli studi di Cassino.

Information

Pour être informé(e) de l'ouverture de la prochaine campagne de recrutement, inscrivez-vous à la newsletter de l’EFR, ou suivez nous sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.