Recrutement des membres à l’École française de Rome

L'École française de Rome accueille chaque année des membres scientifiques qui se consacrent à des travaux de recherche dans les domaines relevant de l'établissement, répartis en trois sections :

  • l'Antiquité,
  • le Moyen Âge
  • les Époques moderne et contemporaine.

Les domaines de recherche de l’EFR sont définis dans le projet d’établissement pour le contrat quinquennal. Ils sont présentés ici.

Conditions générales

Les candidats aux postes de membre doivent être :

  • soit doctorants ;
  • soit titulaires d’un diplôme national de niveau égal ou supérieur au doctorat ;
  • soit maîtres de conférences ou personnels assimilés en application de l’article 6 du décret du 16 janvier 1992 relatif au Conseil national des universités ;
  • soit justifier de titres ou diplômes universitaires ou scientifiques étrangers jugés équivalents par la commission d'admission.

Nul ne peut se présenter plus de trois fois à un poste de membre de l’École française de Rome ; toutefois, un maître de conférences ayant déjà fait trois candidatures comme doctorant ou post doctorant peut bénéficier d’une candidature supplémentaire.

Durée

Les nominations sont prononcées pour une durée d'une année à compter du 1er septembre.
Elles peuvent être renouvelées, sur avis de la commission de recrutement, pour une deuxième et, éventuellement, pour une troisième année consécutive.

Traitement

  • Les membres non fonctionnaires perçoivent le traitement en vigueur pour un professeur agrégé de classe normale au 1er échelon (indice brut 427).
  • Les membres fonctionnaires sont placés en position de détachement. Ceux dont l'indice de rémunération en métropole est supérieur à la rémunération de base ci-dessus précisée reçoivent le traitement correspondant à leur indice dans leur corps d'origine, sans pouvoir dépasser l'indice brut 590. 
  • En outre, les membres perçoivent une indemnité de résidence et des majorations familiales s'il y a lieu. Ils sont tenus à une obligation de résidence en Italie ou sur leur terrain de recherche.

Déroulement et calendrier du recrutement

La campagne de recrutement au titre de l'année universitaire 2015/2016 est close. 

 

Commission d’admission

Pour les recrutements au titre des années 2015/2016, 2016/2017 et 2017/2018, la composition de la commission d’admission des membres est la suivante (outre les trois directeurs des études de l'Ecole française de Rome):

  • Mme Sandrine Agusta-Boularot, professeur d’archéologie romaine, université Paul Valéry-Montpellier 3 ;

  • Mme Anna Bellavitis, professeur d’histoire moderne, université de Rouen ;

  • M. Patrick Boucheron, professeur d’histoire du Moyen Âge, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ;

  • M. François Bougard, professeur d’histoire du Moyen Âge, université Paris Ouest Nanterre La Défense ;

  • M. Jean-Louis Briquet, directeur de recherches en sciences politiques, Centre Européen de Sociologie et Sciences Politiques (CESSP), CNRS-université de Paris 1 ;

  • Mme Cécile Caby, professeur d’histoire du Moyen Âge, université Lumière Lyon 2 ;

  • M. Julien Dubouloz, maître de conférences HDR d’histoire romaine, Aix-Marseille Université ;

  • Mme Mia Fuller, associate professor of Italian Studies, university of California, Berkeley;

  • M. Frédéric Hurlet, professeur d’histoire romaine, université Paris Ouest Nanterre La Défense ;

  • Mme Sabina Loriga, directrice d’études en histoire moderne et contemporaine, EHESS Paris ;

  • Mme Ilaria Taddei, maître de conférences d’histoire médiévale, université Pierre Mendès France Grenoble 2 ;
  • Mme Cinzia Vismara, professore associato di archeologia classica, università degli studi di Cassino.

Information

Pour être informé(e) de l'ouverture de la prochaine campagne de recrutement, inscrivez-vous à la newsletter de l’EFR, ou suivez nous sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.