1.
2.
3.
4.

Dans la collection de l’EFR : les "Carceri" de Piranèse

« Si ces Prisons longtemps relativement négligées attirent comme elles le font l'attention du public moderne, ce n'est peut-être pas seulement, comme l'a écrit Aldous Huxley, parce que ce chef-d’œuvre de contrepoint architectural préfigure certaines conceptions de l'art abstrait, c'est surtout parce que ce monde factice, et pourtant sinistrement réel, claustrophobique, et pourtant mégalomane, n'est pas sans nous rappeler celui où l'humanité moderne s'enferme chaque jour davantage, et dont nous commençons à reconnaître les mortels dangers. »
Marguerite Yourcenar, Le cerveau noir de Piranèse, 1959

Les Carceri de Piranèse, dans la collection de l’EFR (cote Gr.F° 37), font partie d’un recueil de 4 œuvres acquis par l’École en janvier 1890 selon le registre d’inventaire.

Pièce de titre PIRANESI :

  1.  Prima parte di architetture e prospettive inventate ed incise da Giambatista Piranesi architetto veneziano fra gli arcadi di Salcindio Tiseio.
    Faux-titre gravé puis gravures numérotées de 1 à 27 (sauf la 16).
    Les gravures 2, 14 et 24 manquent à notre exemplaire.
    La gravure 15 est datée 1743.
    La gravure 25 porte : "Piranesi inv., incise, e vende in Roma in faccia all’Accademia di Francia?"
    Les gravures 16 à 21 : "Piranesi F."

  2.  Carceri d’invenzione di G. Battista Piranesi archit. vene.
    12 f. de pl. non numérotées sur les 16 annoncées.
    La première porte la mention : "Presso l’autore a Strada Felice vicino alla Trinità de’ Monti. Fogli sedici, al prezzo di paoli venti."

  3.  Alcune vedute di archi trionfali, ed altri monumenti inalzati da Romani parte da quali si veggono a Roma, e parte per l’Italia disegnati ed incisi dal Cavalier Gio. Battista Piranesi.
    31 f. de pl.  numérotées (les pl. 5, 30 et 32 manquent à notre exemplaire).
    La pl. 9 porte la mention Piranesi  F., les pl. 13 et 14 : Israel Silvestre del.[ineavit]   / Piranesi S[culpsit]. [Israël Silvestre : 1621-1691]
    Pl.2 : dédicace datée de Rome, 20 luglio 1748
    La pl. 17 porte : "Antichità Romane fuori di Roma disegnate ed incise da Giambattista Piranesi architetto veneziano Parte seconda"
    La pl. 29 (tombeau de Cecilia Metella) est numérotée 22

  4.  Trofei di Ottaviano Augusto innalzati per la vittoria ad Actium e conquista dell’Egitto con vari altri ornamenti antichi disegnati ed incisi  dal Cavalier Gio. Batta. Piranesi.
    14 gravures (2 sont numérotées), la plupart en double page.
    Sur la pl. 2, mention : presso l’Autore a Strada Felice nel Palazzo Tomasi vicino alla Trinità de’monti.
    La pl. 4 porte la mention : Francesco Piranesi disegnò ed incise 1778.
    Les pl. 5, 7, 8 et 9 sont aussi signées Francesco Piranesi.

 

Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir.